LE PHENOMENE DE LENITION DANS LES EMPRUNTS LEXICAUX DE QUELQUES LANGUES KWA AU FRANÇAIS ET A L’ANGLAIS.

Guillaume Kouassi Kan

Résumé


Nous montrons dans ce travail de recherche, le phénomène de lénition dans les lexèmes que
les langues kwa de Côte d’Ivoire (baoulé, abron et agni) ont emprunté à l’anglais et au
français. Ce qu’il faut comprendre par lénition, c’est l’affaiblissement d’une consonne ou
d’une voyelle dans un lexème emprunté à d’autres langues. Ce phénomène est particulier à
chaque langue. En effet, les langues kwa cible mettent en jeu les procédés comme la
spirantisation, l’apocope, assimilation, l’amuïssement consonantique, le voisement, la
débuccalisation dans la manifestation ce phénomène et ce à la lumière de la phonologie
minimaliste (PM), qui permet de rendre compte de l’ensemble de ces procédés
morphophonologiques.

Mots-clés


Lénition, emprunts, phonologie minimaliste, morphophonologie.

Texte intégral :

PDF