De l’humanisme au mammonisme ou la parenthèse des Lumières

Jean Chrysostome Nkejabahizi

Résumé


Ceux qui parlent de décolonialité sont des naïfs. Qui domine le monde? That is the question! Le Pape François, dans son discours lors de la réception du Prix Charlemagne, le 06/05/2016, parle d’“une juste distribution des fruits de la terre et du travail humain” comme “un devoir moral” alors que l’on assiste à des conflits dûs au chaos de la guerre financière et au terrorisme, au génocide économique, etc; et au moment où tous les rapports montrent que 99% des richesses de la planète sont détenues par 1% de la population mondiale. Son rêve risque de rester un voeu pieux.


Mots-clés


humanisme; globalisation; guerre; économique

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-2068

Les articles soupçonnés de plagiat ou de piratage engagent spécialement et uniquement les auteurs soumissionnaires.