Évaluation de la qualité microbiologique de certains poissons capturés et commercialisés dans le Grand Casablanca au Maroc

Auteurs-es

  • Charifa ELYOUNOUSSI Laboratoire d’écologie aquatique et environnement. Equipe de Recherche "Biodiversité, Pollution et Traitement des eaux, Université Hassan II Faculté des Sciences Ain Chock, Casablanca, Maroc ONSSA (Laboratoire Régional d’Analyses et de Recherches - Casablanca - Maroc)
  • Abderrazzak RACHIDI ONSSA (Laboratoire Régional d’Analyses et de Recherches - Casablanca - Maroc)
  • Lala Hassnaa BELHASSANE ONSSA (Laboratoire Régional d’Analyses et de Recherches - Casablanca - Maroc)
  • Mohammed BEKKALI Laboratoire d’écologie aquatique et environnement. Equipe de Recherche "Biodiversité, Pollution et Traitement des eaux, Université Hassan II Faculté des Sciences Ain Chock, Casablanca, Maroc

DOI :

https://doi.org/10.34874/PRSM.teclab-vol9iss38.3043

Mots-clés :

Poissons, qualité microbiologique, Enterobacteriaceae.

Résumé

Le poisson constitue une source importante de protéines animales. Il est caractérisé par une diversité d’espèces très importante et une hétérogénéité des microflores autochtones dont la composition est essentiellement liée à l’origine des poissons et à leur environnement.

La présente étude a consisté à évaluer la qualité microbiologique de poissons capturés et commercialisés dans le grand Casablanca au Maroc.

Les souches bactériennes appartenant aux Enterobacteriaceae susceptibles de contaminer les poissons ont été isolés et identifiés. Nous avons mené une étude portée sur 40 échantillons de 4 espèces différentes de poissons : Sardine (Sardina pilchardus), Sole (Solea vulgaris), Maquereau (Scomber scombrus), Chinchard (Trachurus trachurus) prélevés dans différents points de vente de Casablanca.

Les analyses microbiologiques ont permis de constater que 50% des poissons sont contaminés. En l’occurrence la description de 23 souches bactériennes appartenant à la famille des Enterobacteriaceae 7 E. Coli, 5 Citrobacter Braakii,  2 Enterobacter Cloaceae, 5 Serratia Fonticola, 4 Raoutella Terrigena » ont été  identifiées dans le poisson commercialisé à Casablanca .

Cette étude a ainsi permis de montrer qu’un effort reste à faire quant à l’amélioration de la qualité sanitaire des poissons capturés et commercialisés dans le grand Casablanca au Maroc.

Téléchargements

Numéro

Rubrique

Articles originaux