Investissements directs étrangers et croissance économique : une analyse empirique des données de l’Afrique des Grands Lacs

Bienvenu Mulunda SELENGE, Maxime Mukwamba KASONGO

Résumé


L’objectif de cet article est d’identifier, dans le cas spécifique des pays de l’Afrique des Grands Lacs, les canaux de transmission par lesquels les flux entrants d’investissements directs étrangers (IDE) peuvent avoir une influence positive sur la croissance économique.  Nous employons à la fois la méthode des moindres carrés généralisés simple (MCG) et la méthode des moindres carrés généralisés réalisables (MCGR) pour vérifier l’évidence empirique de cette relation, entre les IDE et la croissance, sur les données de la période 1970-2019. Les résultats montrent que les IDE ont un impact positif sur la croissance économique, mais qui dépend fortement de la stabilité macroéconomique. D’autre part, nous ne trouvons pas l’incidence des facteurs tels que le développement financier, l’ouverture commerciale et le capital humain comme canaux de transmission de l’effet positif des IDE sur la croissance.


Mots-clés


investissements directs étrangers, croissance économique, stabilité macroéconomique, Afrique des Grands Lacs.

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/RPE/34794

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.