Impact de l’adhésion à une union monétaire sur le développement humain : cas des pays de la CEDEAO

Daouda DIALLO, Hodabalo KANAZA

Résumé


L’objet de cet article est d’analyser l’impact de l’adhésion à l’union monétaire sur le bien-être de la population en Afrique de l’Ouest. Le bien-être est capté par l’indice du développement humain (IDH). À partir d’un panel des quinze (15) pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le bien-être associé à l’appartenance à une union monétaire, a été étudié en utilisant un modèle à effets de traitement. Les principaux résultats montrent d’une part que l’adhésion à l’union monétaire dans cette sous-région est principalement liée au passé colonial des pays. D’autre part, il ressort que l’adhésion à l’union monétaire en Afrique de l’ouest n’impacte pas significativement le bien-être dans les pays adhérant comparer aux pays qui n’ont pas adhéré.


Mots-clés


union monétaire ; bien-être ; CEDEAO ; développement humain ; modèle à effets de traitement

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/RPE/31506

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.