Santé des enfants au Maroc : quel impact de la qualité de l’air ambiant ?

Oumaima Er-reyyahy, Hajar Fanchy, Yasser Yeddir Tamsamani

Résumé


L’objectif de cet article est de déterminer la nature de la relation existante entre la pollution de l’air ambiant au Maroc, la croissance économique et la santé des enfants et d'évaluer son intensité. Pour ce faire, un indice synthétique de la qualité de l’air couvrant tout le territoire et combinant les principaux polluants de l’air, a été calculé. Cet indice a été ensuite introduit dans quatre modèles économétriques en vue de tester les effets direct et indirect (via la croissance économique) de la pollution atmosphérique sur la santé des enfants en bas âge. Les résultats des estimations montrent qu’il y a non seulement une relation directe de cause à effet entre la pollution de l’air et le nombre d’enfants de moins de cinq ans atteints d’une maladie respiratoire aiguë, mais également que ce lien se renforce au fur à mesure que le revenu augmente jusqu’à atteindre un certain seuil (élevé) au-delà duquel cet effet de la pollution atmosphérique sera atténué. En-deçà de ce seuil et étant donné la nature irréversible des répercussions de cette pollution, les pouvoirs publics devraient adopter une approche préventive axée sur la réduction des rejets polluants dans l’air au même titre que l’approche réparatrice poursuivie jusqu’là.


Mots-clés


santé des enfants; pollution atmosphérique; indice de la qualité de l’air; étude éco-épidémiologique

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/refeco-i2.32275

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.