Les déterminants de la performance scolaire en mathématiques chez les élèves de l’enseignement primaire au Niger

Issa Guiré Boureima, Maman Malam Nafiou

Résumé


L’éducation, par le canal de l’apprentissage, joue un rôle important dans le développement économique d’un pays. Or, selon les données de l’enquête du PASEC (Programme d’Analyse des Systèmes Éducatifs des pays de la Confemen) réalisée en 2014 dans 10 pays Africains, le Niger se classe en dernière position sur le plan des acquis en mathématiques des élèves en fin de scolarité du primaire. Une grande proportion de ces élèves (68,4 %) n’en présente pas les compétences élémentaires requises à ce niveau d’étude.
Que faut-il faire pour résoudre cette crise de l’apprentissage aujourd’hui où il est admis que seule la qualité de l’éducation compte (voir l’article de J. Brunet-Jailly dans ce même numéro). Pour l’origine du problème, nous allons examiner les déterminants de ces (sous) performances scolaires des jeunes. Celles-ci sont dues non seulement aux conditions de l’offre scolaire (les ressources pédagogiques, la qualité des enseignements, etc.) mais également aux attributs des jeunes en lien avec leurs origines sociales.


Mots-clés


Education; performances scolaires; score en mathématiques; origines sociales

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/refeco-i1.32004

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.