Un cas de transmédialité : l’œuvre de Jules Verne en jeu vidéo. Entre transposition, invention et réécriture

Auteurs-es

  • Alexis Hassler Professeur de Lettres Modernes, Paris

DOI :

https://doi.org/10.34874/PRSM.semeion_med-i6.28554

Mots-clés :

Transmédialité, réécriture, jeux vidéo, Jules Verne

Résumé

Afin d’aborder l’adaptation d’œuvres littéraires en jeux vidéo, le présent article propose une étude de cas concernant deux romans de Jules Verne (20 000 lieues sous les mers et L’île mystérieuse) et deux adaptations vidéoludiques (Retour sur l’île mystérieuse1 et 2). S’intéressant autant au level design (architecture des niveaux) qu’au gameplay (manière de jouer), nous observerons comment les développeurs de Kheops Studio se sont emparés des œuvres originelles pour les transposer mais surtout les dépasser grâce à un travail de réécriture dans l’esprit vernien où le didactisme est plus que jamais au cœur du projet.

Biographie de l'auteur-e

Alexis Hassler, Professeur de Lettres Modernes, Paris

Professeur de Lettres Modernes, Paris

Téléchargements

Publié-e

10-07-2021