Analyse argumentative du discours islamiste : cas du mouvement al-adl wal-Ihssane (Justice et Bienfaisance)

Abdellatif Tahiri

Résumé


L’idée principale développée dans ce travail sera l’analyse argumentative du discours islamiste du mouvement al-‘adlwal-Ihssan, notamment celui de son fondateur spirituel et politique Cheikh Abdessalam Yassine. Ce dernier emporte l’adhésion par l’usage d’une rhétorique fondée, d’une part, sur l’image de soi préalable déroulée par sa formation musulmane, sa carrière professionnelle et surtout par la confiance et l’autorité suscitées. Ces dernières émanent de son rôle de rénovateur de l’islam et de médiateur religieux et politique. D’autre part, le Cheikh projette l’image de soi discursive d’un mystique rebelle et définit une scène d’énonciation dans laquelle il se pose comme un homme pieux, courageux, sincère et désintéressé qui refuse toute forme de compromission et offre sa vie à répandre, parmi les adultes, justice et bienfaisance pour emporter la confiance du public. L’ethos d’Abdessalam Yassine acquiert une légitimité auprès de son auditoire par son entrée en compétition ouverte avec les trois instances qui constituent le champ religieux marocain à savoir le Makhzen, les Oulémas et les marabouts. Il devient le détenteur de la Baraka qui aurait été confiée par Dieu aux saints locaux. Son argumentation par le pathos passe par la voie des sentiments qui promettent aux soldats fidèles de la Jamaâ monts et merveilles.


Mots-clés


Ethos, pathos, mouvement, islamiste, Jamaâ.

Texte intégral :

PDF