Retourner aux renseignements sur l'article L’aphorisme de A. BENJELLOUN entre fixité et ouverture : Dans son recueil Seuls comptent pour moi les êtres qui font preuve d’intempérance avec le ciel Télécharger Télécharger le PDF