Voyage et imaginaire dans Au Cœur des Ténèbres de Joseph Conrad

Auteurs-es

  • Adil EL JAOUHARI

Mots-clés :

essentialisation, conflit barbare civilisé, ténèbres, lumières, imaginaire européen, imagination

Résumé

Aux cœurs des ténèbres est un récit d’une descente aux enfers apocalyptique dans lequel les personnages sont plongés dans le chaos avant d’être révélés à eux-mêmes. Ils doivent pour cela accepter de se perdre dans les méandres d’un espace autre où tout peut advenir : c’est « l’hétérotopie » de Michel Foucault, la cabane au fond du jardin, le voyage initiatique associé à une descente aux Enfers d’Orphée, une aventure vers l’inconnu à la découverte de soi-même. Cette recherche a pour but de démontrer que ce roman est un réquisitoire de l’imaginaire collectif européen qui prétend se distinguer de l’homme noir, « l’étranger » par la civilisation tout en se considérant comme étant le civilisé par excellence. Or cette civilisation à travers l’expérience de Marlow révèle à cet occidental que les frontières entre barbarie et civilisation sont floues à l’image des fleuves du Congo et de la Tamise. Le récit de Marlow nous invite à une lecture allégorique qui interroge notre propre altérité, notre barbarie.

Téléchargements

Publié-e

27-12-2022

Numéro

Rubrique

Articles