Identification des plantes hôtes de Bemisia tabaci (Gennadius, 1889) au Maroc et évaluation du risque d’infection de la tomate par le TYLCV à partir de quelques espèces adventices

A. TAHIRI, A. BLENZAR, U. CICA, M. PETERSCHMITT

Résumé


Les virus responsables de la maladie des feuilles jaunes en cuillère de la tomate sont transmis par l’aleurode Bemisia tabaci. Des prospections ont été réalisées dans la région de Berkane, Sais, Gharb et Agadir pour dresser un inventaire des plantes hôtes de ce vecteur. Cette étude a permis d’identifier 64 espèces de plantes hôtes, appartenant à 21 familles différentes. Par ailleurs, l’évaluation de l’importance des plantes adventices en tant que source d’inoculum viral a été vérifiée sur la base d’un essai de transmission du virus à la tomate à partir des plantes adventices. Un taux de transmission de 100 % a été obtenu dans le cas de Malva parviflora L. et Datura stramonium L., 80 % dans le cas de Sonchus oleraceus L., 60 % dans le cas de Conyza canadensis L. et 20 % dans le cas de Chenopodium murale L. Le risque d’infection des tomates à partir de quelques espèces adventices hôtes du virus et de l’insecte a ainsi été démontré expérimentalement. Ce résultat confirme que ces hôtes pourraient jouer un rôle dans le maintien de l’inoculum viral dans les régions où la tomate n’est pas cultivée toute l’année.


Mots-clés


Bemisia tabaci, TYLCV, plantes hôtes.

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.