Le mode de désignation d’un successeur à la tête d’une entreprise familiale comme facteur de légitimité du point de vue des salariés

Auteurs-es

  • Bernard HAMAN Bernard HAMAN Institut Universitaire Catholique Saint-Jérôme de Douala

DOI :

https://doi.org/10.48396/IMIST.PRSM/mjeim-v6i1.28039

Mots-clés :

Entreprise familiale, Succession, Mode de désignation du successeur, Légitimité

Résumé

La justification d’une légitimité individuelle représente un enjeu de taille pour tout successeur à la tête d’une entreprise familiale. Compte tenu des problèmes majeurs qui se posent parfois quant au choix d’un successeur en général, l’objectif de ce travail est d’analyser la place qu’occupe le mode de désignation du successeur à la tête d’une entreprise familiale dans le niveau de légitimité susceptible de lui être accordé par les salariés. A l’issue des résultats obtenus à travers une démarche quantitative hypothético-déductive menée auprès des salariés des entreprises familiales installées au Cameroun, il ressort que du point de vue de ces derniers, le degré de légitimité basé sur la reconnaissance et la crédibilité du successeur varie significativement selon son mode de désignation à la tête de l’entreprise familiale. Ce résultat permet de considérer la désignation du successeur comme une composante intégrale et importante du processus global de succession et de l’inscrire dans un processus dynamique et dans une vision stratégique de l’entreprise.

Téléchargements

Publié-e

08-09-2021

Numéro

Rubrique

Articles