Mise en œuvre des stratégies de tutorat par les pairs (fille/ garçon) dans la construction des connaissances au secondaire de l’enseignement général au Cameroun

Adeline Merlyne DOUANLA DJIALA

Résumé


Dans un contexte dominé par le patriarcat, on a tendance à valoriser le garçon comme acteur sociale clé. L’école  en reproduisant les normes socialement admises, accorde la priorité aux jeunes garçons. Assez souvent, il est désigné comme chef de classe, comme  tuteur pour ses pairs. L’objectif de cette recherche est de vérifier s’il existe un lien significatif entre les stratégies de tutorat réalisé par les pairs  (fille/garçon) et la construction des connaissances. L’étude adopte un devis quantitatif au travers d’un test de connaissance. La comparaison des moyennes  faite grâce au test t de students permet de conclure dans un premier temps que,  tout apprenant (fille/garçon) porté  à la tête d’un groupe, contribue à la construction des connaissances de ses pairs.  En second lieu que, la construction  des connaissances  ne dépend pas de la manière par laquelle les groupes ont été constitués.  


Mots-clés


tutorat, pairs, construction des connaissances, secondaire, enseignement général

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48375/IMIST.PRSM/remses-v5i3.23336

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-2068

Les articles soupçonnés de plagiat ou de piratage engagent spécialement et uniquement les auteurs soumissionnaires.