Repenser le tourisme sur le littoral de la région orientale du Maroc : pour un développement touristique territorial

Khalid HADDOUTI, Miloud ZERROUKI, Hakym ZARROUK

Résumé


Le développement territorial est à l’ordre du jour aussi bien au niveau national qu’à l’échelle internationale. Le littoral Méditerranéen Oriental du Maroc (L.M.O) a connu récemment un dynamisme certain, motivé par une volonté officielle de sa mise en tourisme. Ce littoral a reçu des investissements colossaux, dans le cadre de la nouvelle station touristique de Saïdia et du projet touristique et urbain de Marchica à Nador. Cependant, les objectifs de développement escomptés sont loin d’être réalisés, quoique des efforts d’aménagement touristique soient déployés. Ils sont ponctuels et ne prennent souvent pas compte d’autres réalités spatiales, économique et humaines. En conséquence, la quasi-totalité des acteurs locaux et des lieux au niveau de ce littoral et de son arrière-pays demeurent à la marge de ce dynamisme.

Nous proposerons dans le présent article des mesures en vue de repenser ce secteur dans un cadre territorial nouveau : les territoires de projets touristiques qui intègrent littoral et son arrière-pays. L’implication des acteurs locaux et l’intégration des autres secteurs économiques sont à expliciter, de même pour les recompositions patrimoniales et identitaires requises.

Mots clés : Développement territorial, tourisme, littoral de l’Oriental du Maroc


Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48375/IMIST.PRSM/remses-v4i3.18899

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-2068

Les articles soupçonnés de plagiat ou de piratage engagent spécialement et uniquement les auteurs soumissionnaires.