Mise en œuvre de l’approche IRB-A : Quels impacts sur l’architecture organisationnelle des banques marocaines ?

JAMILA EZ-ZAOUINE, Abdelkbir ELOUIDANI

Résumé


Plusieurs banques ont démontré le poids important des réformes de Bâle, et principalement de l’adoption des approches les plus avancées pour la mesure du risque de crédit. En effet, la mise en œuvre de cette approche (IRB-A) implique un changement de l’architecture organisationnelle touchant un ou plusieurs aspects de la banque qui doit être mieux adaptée aux exigences prudentielles (réorganisation du système d’information, réajustement du système de contrôle interne, redistribution des connaissances tacites et réallocation des droits décisionnels). Notre objectif consiste à analyser l’impact de la mise en œuvre de l’IRB-A sur l’architecture organisationnelle des banques, pour en déduire, à travers les résultats de notre enquête, l’état des lieux et les perspectives d’adoption de cette approche par les banques marocaines.


Mots-clés


approche IRB-A, système d’information, mobilisation des connaissances, dispositif de contrôle interne, allocation des droits décisionnels, conduite de changement

Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.




ISSN: 2489-205X

Les articles soupçonnés de plagiat engagent uniquement les auteurs soumissionnaires.