Particularités des coopératives : vers la nécessité de conception des fonctions managériales spécifiques

KHADIJA OUBAL

Résumé


Dans un contexte de crise économique, l’économie sociale et solidaire (ESS) est de plus en plus à l’ordre du jour. Au Maroc,  le secteur coopératif constitue la principale composante de cette économie. Il occupe une place non négligeable dans le tissu économique national et son rôle socio- économique n’est pas à démontrer.

En dépit de son évolution appréciable ces dernières années, le secteur souffre d’insuffisances qui caractérisent encore l’organisation et la gestion de ces entités. Une des principales difficultés des coopératives est la conception de fonctions managériales. Les coopératives constituent, en effet un mode organisationnel spécifique. Elles doivent concilier l’efficacité économique avec leur statut d’entreprises sociales au service de leurs adhérents.

L’objectif de ce travail est double : d’une part faire le point sur les  caractéristiques propres des entreprises coopératives ; et d’autre part montrer la nécessité pour ces entités de concevoir des fonctions managériales spécifiques et adaptées à leurs particularités ; afin de  faire évoluer leur dimension économique, sans pour autant porter atteinte aux valeurs et principes qui les gouvernent.

 

 

 

 



Mots-clés


Management des coopératives, organisation du travail, gouvernance, démocratie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48376/IMIST.PRSM/remarem-v1i13.4289



ISSN: 2028-5175

E-ISSN: 2458-665X