LA GESTION DE LA RELATION DE TRAVAIL : QUEL IMPACT SUR LA PERFORMANCE INDIVIDUELLE ? CAS DES BANQUES MAROCAINES

SANA QARROUTE, AZIZI RACHID

Résumé


Cet article soulève le problème de la gestion des relations de travail, et consiste à vérifier l’impact de la gestion de relation avec les employés (GRE) sur la performance individuelle au sein des banques marocaines. Pour ce faire, une étude est réalisée auprès de 85 employés dans 15 banques commerciales au Maroc. Un questionnaire a été élaboré en utilisant une échelle de Likert allant de 1 à 5. Nous avons eu recours successivement à des analyses de régressions et de corrélations pour analyser la relation entre la GRE et la performance des employés.

L’étude révèle que toutes les composantes de la GRE, telles que les pratiques des ressources humaines, les styles de leadership, les objectifs et les valeurs ont un impact plus significatif sur le rendement des employés. Tandis que les deux variables : communication et confiance ont l’impact modéré ou peu significatif sur la performance des employés des banques étudiées. Ainsi, ces composantes de la GRE devraient être correctement prises en compte et pratiquées par les banques afin d’améliorer les performances individuelles des employés.


Mots-clés


Gestion des relations avec les employés, performance des employés, secteur bancaire

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48376/IMIST.PRSM/remarem-v11i2.18827



ISSN: 2028-5175

E-ISSN: 2458-665X