Déterminants de la fécondité des ménages au Cameroun : poids des facteurs économiques et culturels

Auteurs-es

  • NEBA Cletus YAH Université de Douala
  • Henri NDAME MAKEMBE Université de Douala

DOI :

https://doi.org/10.48395/IMIST.PRSM/rek-N23.40239

Mots-clés :

Fécondité, Ménage, Modèle de Poisson, Modèle de Bongaarts, Enquête démographique et de santé

Résumé

L’objectif de ce travail est d’analyser les déterminants de la fécondité des ménages au Cameroun. L’approche méthodologique est fondée sur le modèle de Bongaarts pour l’identification des variables intermédiaires et sur un modèle de Poisson pour la recherche des rôles des facteurs culturels et économiques. Les données utilisées proviennent de l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) réalisée par l’Institut National de la Statistique en 2018. Trois variables intermédiaires ont effet réducteur sur la fécondité des ménages camerounais : la période d’infécondité post-partum (38%) ; le mariage (31%) et la contraception (17%). Concernant les rôles des facteurs culturels et économiques, deux enseignements retiennent notre attention. Premièrement, s’il apparait que les variables culturelles, notamment l’ethnie, influence positivement et significativement la fécondité des ménages camerounais, cette influence reste à relativiser puisque le poids de l’ethnie sur la fécondité des ménages camerounais n’est pas le même pour toutes les ethnies. Deuxièmement, les facteurs économiques tels que le travail de la femme, la pauvreté, le milieu de vie justifient aussi les tendances actuelles de la fécondité des ménages au Cameroun.

Références

 Becker,G.S. (1995), The Essence of The Economics of Population: Key Modern Writings, Cheltenham, Edward Elgar, PP. 403-425.

 Becker,G.S.(1960), “An Economic Analysis of Fertility”, in A.J. COALE (ed.), Demographic and Economic Change in Developed Countries, New Jersey, Princeton University Press, PP. 209-231.

 Becker, G.(1965), “ A Theory of the Allocation of Time “, The Economic Journal, 75, PP. 493-517.

 Beguy, D. (2009), “The impact of female employment on fertility in Dakar (Senegal) and Lome (Togo)”, Retrieved on May 4, from http://www.demographicresearch. org/Volumes/Vol20/7/ 20: 97-128

 Bella, N.(1995) “La fécondité au Cameroun", in Population, 50e année, (1), PP. 35-60.

 Bloom, D. and Williamson, J. (1998), “Demogaphic transition and economic miracles in emerging Asia” , World Bank Review, 12(3), PP.419-555

 Bongaarts, J. and Potter G.(1983). Fertility, Biology and Behavior: An analysis of proximate determinants, New York, Academic Press

 Bongaarts, J. (1978), “A framework for analysing the proximate determinants of fertility “, Population and Development Review, vol. 4.

 Bongaarts, J. (1982), “The Fertility-Inhib¬iting Effects of the Intermediate Fertility Variables”, Studies in Family Planning, 13, PP. 179–189.

 Bourdieu, P. (1972), “Stratégies matrimoniales dans le système de reproduction ”, Annales Économies,Sociétés et Civilisations, 27(4-5), PP. 1105-1125.

 Cahuzac, E. et Bontemps, C. (2008). Stata par la pratique : statistiques, graphiques et éléments de programmation, Stata Press Publication StataCorp LP, College Station, Texas

 Caldwell, J. (1982), Theory of fertility decline, London, Academic Press.

 Davis, K. and Blake, J.(1956), “Social structure and fertility”, Economic Development and Cultural Change, 4(3), PP. 211-235.

 Dust, K. (2005), The effect of Education, income, and Child Mortality on Fertility in South Africa, Unpublished Master of Arts Thesis, School of Graduate Studies, Simon Fraser University, PP. 22-28

 Easterlin, R. (1969), “Toward a socio-economic theory of fertility: A survey of recent research on economic factors in American fertility”. In J. S. Behrman et al. (Ed.), Fertility and Family Planning: A World View, Ann Arbor, University of Michigan Press, PP. 127-156.

 EDS, 1991, Enquête Démographique et de Santé, Rapport Principal, Institut National de la Statistique, Cameroun

 EDS, 1998, Enquête Démographique et de Santé, Rapport Principal, Institut National de la Statistique, Cameroun

 EDS, 2004, Enquête Démographique et de Santé, Rapport Principal, Institut National de la Statistique, Cameroun

 EDS, 2018, Enquête Démographique et de Santé, Rapport Principal, Institut National de la Statistique, Cameroun

 EDS-MICS 2011, Enquête Démographique et de Santé, Rapport Principal, Institut National de la Statistique, Cameroun

 Ela, J.M. (1995), “Fécondité, structures sociales et fonctions dynamiques de l’imaginaire en Afrique”, in Gerard, H. et Piche, V. (dir), La sociologie des populations, AUPELF-UREF, Les Presses de l’Université de Montréal, 189-215.

 Gyimah,S. O.(2001), Childhood mortality and reproductive behavior in Ghana and Kenya :an examination of fertility and non-fratility models. Ph.D dissertation, Faculty of Graduate studies, the University of Wastern Ontario, Canada

 Kamdem, K.H. (2006), Genre et fécondité au Cameroun : Une étude comparative de Bamiléké et de Beti, Thèse de Doctorat en Démographie, IFORD, Université de Yaoundé II.

 Kiser,C.V and Whelpton,P.K.(1953), “ Resume’of the Indianapolis Study of Social and Psychological Factors affecting Fertility “, Population Studies,15, PP. 95-110.

 Leibenstein, H.(1957). Economie Backwardness and Economie growth : Studies in the Theory of Economic Development. New York, Wiley,

 Locoh, Th. (1988), “Structure familiales et changements sociaux“, in Tabutin, D. (ed), Population et sociétés en Afrique au Sud du Sahara, Paris, l’Harmattan.

 Marcoux, R. (1993), “Travail des enfants au Mali : spécificités urbaines et stratégies des ménages “, Population, reproduction, sociétés. Perspectives et enjeux de démographie sociale, sous la direction de Dénnis D. Cordell et al. Montréal, Presses de l’université de Montréal, PP.13-18

 Mincer, J. (1963), “Market prices, opportunity cost, and income effects“, in C. Christ et alii (Ed.), Measurements in Economics: Studies in Mathematical Economics and Econometrics in Memory of Yehuda Grunfeld, California, Stanford University Press, pp.67-82.

 Noumbissi A. et Sanderson J. P. (1998) , “Pauvreté et comportements démographiques au Cameroun : à la recherche d’un indicateur de pauvreté “, Gendreau F. (dir.), Crises, pauvreté et changements démographiques dans les pays du Sud, (Éds.), ESTEM, AUPELF-UREF, Paris, PP.149-163.

 Nounké ,K.(2011), Relations entre le niveau de vie, la fécondité et les besoins non satisfaits en matière de planification familiale en Guinée. Thèse de Doctorat en Démographie, Faculté des arts et des sciences, Université de Montréal

 Onoja, M.P. and Osayomore, I.(2012), “Modeling the Determinants of Fertility among Women of Childbearing Age in Nigeria: Analysis Using Generalized Linear Modeling Approach”, International Journal of Humanities and Social Science, 2(18)

 Ramesh, A. (2010),“Demographic, socio-economic, and cultural factors affecting fertility differentials in Nepal”, BMC Pregnancy and Childbirth, 10(19).

 Retherford, R. D. and Thapa, S.(2003) , “Fertility in Nepal, 1981-2000: Level, Trend, and Component of Change”, Population and Health Series, No.111.

 Rwenge M. (1994), “Déterminants de la fécondité des mariages selon le milieu d1habitat au Bénin. Examen par les variables intermédiaires”, Les Cahiers de l'IFORD, no 7, IFORD, Yaoundé, mars 1994.

 Rwenge, M. (1994), “Impact des pratiques post-partum sur le niveau de la fécondité au Benin : une application du modèle de Bongaarts”, Les Annales de l’Iford, 17(1)

 Rwenge, M.,(2000) , “Planification familiale et fécondité en Afrique subsaharienne francophone” , in Vimard P. eT Zanou B. (dir.), Politiques démographiques et transition de la fécondité en Afrique,Collection Populations, L’Harmattan, Paris, PP.171-188.

 Schoemaker, J. (1987). Stratégie de survie et procréation : une étude des bidonvilles d'Asunción au Paraguay, Thèse de Doctorat, Département de démographie, Université de .Montréal.

 Tambashe Oleko (1984), “Niveaux et corrélats de la fécondité des mariages à Kinshasa. Examen par les variables intermédiaires” Cabay, librairie-éditeur, Louvain-la-Neuve.

 Thèse de Doctorat en économie, FSEG, Université de Yaoundé II-Soa

 UN Population Division (2009), UN Population Division Policy Brief 2009/1, New York: UN Department of Economic and Social Affairs, PP.1-8

 Wakam, J. (1994), “De la pertinence des théories “économistes” de la fécondité dans le contexte socio-culturel camerounais et négro-africain ”, Cahiers de l’IFORD, (8), IFORD,Yaoundé, Juin.

 Willis, R. J.(1973), “A new approach to the economic theory of fertility behavior”, Journal of Political Economy, 81(2), Part II, S14-S64.

 Yana, S. (1995), A la recherche des modèles culturels de la fécondité au Cameroun : Une étude exploratoire auprès de Bamiléké et Béti de la ville et de la campagne, Institut de Démographie de l’Université Catholique de Louvain, Louvain-La-Neuve, Académia, L’Harmattan.

 Yohannes F., Yimane B., et Alemayehu W., 2004, “Impact of Child Mortality and Fertility on Fertility Status in Rural Ethiopia”, East Africa Medical Journal, 6, PP.301- 305.

 Zamo, A. (2007), Fécondité, Santé et Offre de Travail des Femmes au Cameroun. Thèse de Doctorat, FSEG, Université de Yaoundé II.

Téléchargements

Publié-e

19-05-2023

Numéro

Rubrique

Articles