Efficacité du leadership serviteur en milieu organisationnel : Influence sur le capital humain et la performance en entrepreneuriat social

Victor Mignenan

Résumé


Les recherche sur le leadership serviteur, conduites jusqu’à présent, ont bien mis en évidence son pouvoir explicatif sur les collaborateurs. Cependant, son efficacité pour le capital humain demeure peu explorée. Même les études en lien avec son incidence sur la performance en entrepreneuriat social des organisations de jeunes sont peu nombreuses. Pour éclairer cette zone grise, une étude auprès du réseau des organisations de la jeunesse (ROJ) a été menée. La démarche hybride a été déployée. Les résultats ont montré que la crédibilité, la dignité et la chaleur humaine du leader serviteur favorisent l’adhésion et l’engagement des collaborateurs dans le processus de l’entrepreneuriat social. Ensuite, la passion pour l’excellence du leaders serviteur est un véritable levier pour la performance de l’entrepreneuriat social. Mais, c’est surtout le capital humain agile, autonome et engagé, qui accroît la performance en entrepreneuriat social. L’article est utile pour les chercheurs qui trouveront une définition renouvelée des concepts clés avec de nouveaux items éprouvés et qui se révèlent plus pertinents. En revanche, les acteurs publics trouveront de nouvelles pistes de solutions permettant de suggérer des politiques et programmes de renforcement des capacités du ROJ. Les leaders du ROJ trouveront des stratégies permettant de bonifier et valoriser efficacement leur capital humain et les pratiques du leadership serviteur. Le présent article s’inscrit dans la théorie du management de l’excellence et suggère qu’il existe une contingence relationnelle différenciée.


Mots-clés


leadership serviteur, capital humain, entrepreneuriat social, organisation, perfor

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/reinnova-v4i15.33333

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.