LES DETERMINANTS DE LA RESISTANCE A LA PRODUCTION ET PUBLICATION DES INFORMATIONS COMPTABLES ET FINANCIERES DANS LES ENTREPRISES AU TCHAD

Mahamat Ahmat MOUSSA

Résumé


L’information comptable et financière est cruciale dans la vie économique d’une entreprise. Elle fait partie des obligations qui s’imposent à la majorité des entreprises au Tchad. Elle consiste, pour chaque entité économique, à recueillir toutes les informations qui circulent au sein d’une entreprise (opération de vente, d’achat, de placement, etc.), les stocker afin d’en exploiter et les communiquer. Cependant, on note un refus de certaines entreprises au Tchad dans le processus de production et publication de telles informations. Le présent travail tente donc d’identifier les facteurs qui influencent ce refus de production et diffusion de l’information comptable et financière dans les entreprises tchadiennes. Pour ce faire, nous avons utilisé une perspective quantitative dans laquelle nous avons émis quatre hypothèses qui sont testées par la suite. Afin d’obtenir les données requises, nous avons utilisé un questionnaire administré auprès des dirigeants et comptables des entreprises dans les villes de N’Djamena et Moundou. Soit 83 questionnaires exploitables ont été recueillis. Nos résultats indiquent que les facteurs de contingence structurelle et comportementale,  une forte pression fiscale et l’incapacité des organes de régulation dans l’application du droit comptable déterminent le refus de la production et publication des informations comptables et financières dans les entreprises tchadiennes. 


Mots-clés


Déterminants, Information comptables, Résistance, Production, Publication.

Texte intégral :

PDF

Références


Affes H. et Chabchoub A. (2007), « Le système d’information comptable : les déterminants de ses caractéristique et son impact sur la performance financière des PME tunisiennes », Revue de sciences de gestion, Direction et Gestion n° 224-225-Finance, mars - juin, pp. 59-67.

Barneto P. (2008), « Finance entrepreneuriale et théorie des options. Quels apports pour le business model ? », Revue du financier, n°170, mars – avril, pp.79-95.

Barneto P. et Verstraete T. (2008), « Finance et entrepreneuriat », Revue du financier, n°170, mars – avril, pp. 3-8.

Boubakary B. (2016), « Influences des facteurs de contingence sur le management des entreprises africaines : Le cas du Cameroun », Revue Africaine de Management, vol. 1, n° 1, pp. 133-148.

Boubakary B. et Moussa M.A. (2017), « Les facteurs de contingence de l’adoption des TIC par les PME tchadiennes », Information Systems Management and Innovation, vol. 1, n° 2, pp. 28-46.

Brennemann R. et Sépari S. (2001), Economie d’entreprise:[BTS, IUT, AES, Ecoles de commerce], Dunod.

Brown L.D. et Kim K.J. (1993), « The association between nonearnings disclosures by small firms and positive abnormal returns », Accounting Review, vol. 68, n° 3, pp. 668-680.

Caudron M. (2007), « Les affaires EADS, entre scandales financiers et affaires d’Etat », http:/www.lexpress.fr/info/France/sarkozy/dossier.asp

CERAF (2000), « Gestion optimale du système d’information au Tchad », https://msuweb.montclair.edu/~lebelp/CERAFRM038Tedambe1991.pdf

Chapellier P. (1994), « Pour un élargissement de l’approche contingente du système d’information comptable de la PME », Comptabilité et nouvelles technologies, AFC - congrès de Toulouse, pp. 339-354.

Chekkar R. (2005), « L’entreprise au de-là de ses obligations légales : Publicité financière et communication chez Saint-Gobain (1867-2005) », pp. 157-172.

Cohen E. (2000), « Analyse financière et comptabilité », Encyclopédie de Comptabilité, Contrôle de Gestion et Audi, sous la direction de Colasse B., Economica, Paris, pp. 17-28.

Colot O. et Croquet M. (2007), « Le caractère familial des PME influence-t-il le niveau d’endettement financier ? », Revue du financier, n°164, mars – avril, pp.73-90.

Crauser J.-P., Harvatopoulos Y. et Sarinn P. (1989), « Guide pratique d’analyse des données », Organisation, Paris.

Debreceny R., Gray G.L. et Rahman A. (2002), « The determinants of Internet financial reporting », Journal of Accounting and Public policy, vol. 21, n° 4-5, pp. 371-394.

Declerck F. et Martinez I. (2004), « informations volontaires et microstructure des marchés financiers : quel impact sur le marché des titres NextEconomy et NextPrime ? », cahier de recherche de IAE n° 161-2004, juin, 34p.

Disle C. et Noël C. (2007), « La révolution des normes IFRS : une convergence de la comptabilité vers la finance », Revue des sciences de gestion, Direction et Gestion n°224-225-Finance, mars - juin, pp. 17-27.

El mir A. et Seboui S. (2007), « La gestion des résultats entre l’opportunisme managérial et la pression des résultats », Revue des sciences de gestion, Direction et Gestion n° 224-225-Stratégie, mars - juin, pp. 93-102.

Feudjo J.R. (2006), « Homogénéité, hétérogénéité de l’équipe dirigeante, performance de l’entreprise et enracinement du dirigeant », Revue de sciences de gestion, Direction et Gestion n°219, mars - juin, pp. 115-128.

Gandja S. et Ipoumb G. (2016), « Contingences structurelles et pratiques comptables des PME dans une économie africaine en développement: le cas du Cameroun », Management & Sciences Sociales, n° 20, pp.18-38.

Gomez P-Y. (2006), « Information et communication. Le cadre du modèle général », Revue française de gestion, n°160, pp.217-240.

Grenier C. (2000), « Système d’information et comptabilité », Encyclopédie de gestion, Economica, pp. 1118-1131.

Harris M.S. (1998), « The association between competition and managers’ business segment reporting decisions », Journal of accounting research, vol. 36, n°1, pp. 111-128.

Holmes S. et Nicholls D. (1988), «An analysis of the use of accounting information by Australian small business », Journal of Small Business Management, vol. 26, n° 2, pp. 57-68.

Jensen M.C. et Meckling W.H. (1976), « Theory of the firm: Managerial behavior, agency costs and ownership structure », Journal of financial economics, vol. 3, n° 4, pp. 305-360.

Kamdem E. (2000), « L’analyse des organisations en Afrique : un champ de recherche émergent », Revue africaine de sociologie, n° 4, 20 p.

Lacombe-Saboly M. (1994). « Les déterminants de la qualité des produits comptables des entreprises: le rôle du dirigeant », Thèse de Doctorat, Université de Poitiers.

Lang M. H. et Lundholm R.J. (1996), « Corporate disclosure policy and analyst behavior », Accounting review, voI.71, n° 4, pp. 467-492.

Lavigne B. (1999), « Association entre le SIC des PME et leur performance financière », 6e Congrès internationale francophone pour la PME, oct. 2002, HEC- Montréal.

Margaira A. et Merkli R. (1985), « La fuite devant l’impôt et les contrôles du fisc », Servan, Paris.

Maryo N. (2003), « le comportement du contribuable tchadien face au prélèvement fiscal », Mémoire de diplôme d’inspecteur des impôts, ENAREF de Ouagadougou, 107 p.

Nadeau R., Martel J.-J. et M’Zalli B. (1988), « L’utilisation des méthodes quantitatives pour la décision de gestion dans les PME Québécoises : Une étude empirique », Papier de recherche, Université de Laval, GRADE R.R., Québec.

Ngongang D. (2007), « Analyse des facteurs déterminants du système d’information comptable et pratiques comptables des PME tchadiennes », Revue de sciences de gestion, Direction et Gestion n°224-225-Fianace, mars - juin, pp. 49-57.

Ngongang D. (2013), « Facteurs de contingence, TIC et informations dans les entreprises tchadiennes », La Revue des Sciences de Gestion, n°250-260, p. 153-162.

Penman S.H. (1980), « An Empirical Investigation of the Voluntary Disclosure of Corporate Earning Forecasts », Joumal ofAccounting Researcb, vol. 18, n° 1, pp. 132-160.

Pourtier F. (2004), « la publication d’information financière volontaire : un essai de synthèse », cahier électronique du CRECCI, n°8-2004.

Raybaud-Turrillo B. et Teller R. (2000), « Droit et comptabilité », Encyclopédie de Comptabilité, Contrôle de gestion et Audi, sous la direction de Colasse B., Economica, Paris, pp. 611-625.

Stolowy H. (2000), « Comptabilité créative », Encyclopédie de Comptabilité, Contrôle de gestion et Audi, sous la direction de Colasse B., Economica, Paris, pp. 157-167.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.