Economie de la connaissance et développement au Maroc : Cas des Technologies d’information et de communication (TIC)

Amal NAJAB

Résumé


Le présent article s’attache à examiner le rôle des TIC dans le développement économique. L’expérience abordée est celle du Maroc. Pour ce faire, nous avons développé dans un premier temps les composantes de l’économie de la connaissance, surtout les technologies d’informations et de communication (TIC).

Ensuite, nous avons dressé un état des lieux de la réalité des TIC en présentant une étude comparative tout en utilisant des indicateurs TIC utilisés au niveau international. Le but est de situer le Maroc par rapport à d’autres pays dans ce domaine, pour ébaucher quelques orientations afin de développer une utilisation efficace des TIC, en vue du renforcement de l’insertion du Maroc dans l’économie de la connaissance.

L’ensemble des indicateurs sur l’état de développement des TIC au Maroc permettent d’avancer des résultats positifs. Cependant, en ce qui concerne l’influence des TIC sur le développement du pays, des résultats positifs et significatifs, nécessitent que toutes les formes de l’économie de la connaissance soient réunies. Un peu à l’image d’un puzzle, il faut avoir une conception d’ensemble du système (un ensemble d’éléments qui s’emboitent les uns dans les autres).


Mots-clés


développement, économie de la connaissance, TIC, diffusion technologique, progrès.

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48407/IMIST.PRSM/ot-n1.4040

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.