La place de l’attractivité territoriale dans la relation entre l’investissement direct étranger et la croissance économique au Maroc : Une étude économétrique

hicham jekki, Tariq RACHID

Résumé


L’objet de ce travail est d’évaluer les effets économiques de l’IDE sur la croissance économique d’un pays en voie de développement tel que le Maroc en relation avec le concept de l’attractivité du territoire. L’importance de l’IDE trouve sa justification dans sa capacité de générer des externalités positives (“ effets de Spillover”), exercées sur l’ensemble des variables économiques (le capital humain, l’investissement domestique, les exportations, les différents secteurs d’activité et le tissu industriel) et par conséquent sur la croissance économique du pays. Ainsi, la question fondamentale est de vérifier si le territoire marocain est suffisamment attractif pour générer ces effets économiques positifs théoriquement attendus et politiquement prétendus.

 

Les tests de causalité ont suggéré l’absence d’une relation à court terme entre la croissance économique (Cr) et l’IDE, tandis que le test de cointégration et le mécanisme à correction d’erreur ont permis de vérifier l’existence éventuelle d’une relation à long terme ou d’équilibre entre lesdites variables

 

L’analyse empirique des effets selon les différentes échelles d’analyse de la période d’étude, a permis de constater que les : effets économiques de l’IDE sur la croissance économique sont conditionnés et différentiés. On enregistre un effet positif avec un effet d’éviction en présence de l’investissement domestique et un effet de complémentarité enprésence de la variable des exportations.


Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48407/IMIST.PRSM/ot-n5.23249

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.