LA RÉPARTITION DISPERSÉE DES FONCTIONS TERRITORIALES STRUCTURANTES DANS LA VILLE DE NADOR ET ESPACES ENVIRONNANTS ET SON IMPACT SUR LA FORMATION ET LE DÉVELOPPEMENT DU GROUPEMENT DE NADOR

Bilal BOUGI

Résumé


La ville de Nador et espaces environnants ont connu depuis la période coloniale un développement important au niveau des fonctions territoriales structurantes. Ce développement ne s'est pas limité uniquement à leur nombre, mais a également leur distribution dispersée sur de nombreux espaces, ce qui s’est traduit par la présence des relations fonctionnelles (intégration fonctionnelle) entre les deux zones, entre la ville de Nador et son environnement géographique. Alors, et afin de mieux maîtriser l'organisation spatiale, la nécessité de former un groupement d’urbanisme est apparue au début des années soixante, son périmètre n’a été délimité que lors de l’élaboration du SDAU de Nador en 1985. La détermination de ce périmètre a été cadrée à la fois par la répartition des fonctions structurantes déjà existantes, et leur expansion spatiale, chose qui a été prise en considération par l’étude relative à la réalisation du nouveau SDAU (en cours d’homologation 2019). Par conséquent, ces fonctions structurantes et leur répartition géographique - qu’elles soient existantes ou programmées - jouent un rôle important dans la formulation des schémas/plans, dans une perspective de réaliser un développement spatial dans ses multiples dimensions.

Mots-clés


fonctions structurantes – répartition dispersée – impact – SDAU – groupement de Nador

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48407/IMIST.PRSM/ot-n5.20632

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.