ADÉNOCARCINOME ILÉAL

O. EL MESBAHI, A. EL MAZGHI, N. ABARROU, H. ERRIHANI, B. EL KHALIL EL GUEDDARI

Résumé


Introduction : L’adénocarcinome iléal est une pathologie rare, représente 0,5 % des cancers gastro-intestinaux. Nous rapportons un cas de cette entité rare avec revue de la littérature.

Observation : Il s’agit d’un patient de 63 ans qui a présenté une masse de la dernière anse iléale dont la biopsie scanoguidée était en faveur d’un adénocarcinome. Le patient a été traité par chirurgie d’exérèse et six cycles de chimiothérapie à base de 5 Fluoro-Uracyl (5FU). Il est décédé 1 an après la fin de la chimiothérapie suite à une récidive.

Discussion : Les signes cliniques de découverte de l’adénocarcinome iléal ne sont pas évocateurs. Les examens radiologiques révèlent un syndrome tumoral iléal et font le bilan lésionnel. Le diagnostic se fait en général par laparotomie et la confirmation est histologique. La chirurgie est l’élément essentiel du traitement. La chimiothérapie palliative a prouvé son efficacité alors que le rôle de la chimiothérapie adjuvante n’est pas encore bien défini.

Conclusion : L’adénocarcinome iléal est une pathologie rare. Le traitement est essentiellement chirurgical. La chimiothérapie adjuvante a probablement un rôle bénéfique à jouer, d’où l’intérêt des études prospectives multicentriques.


Mots-clés


Adénocarcinome - iléon.

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48408/IMIST.PRSM/mm-v26i3.973

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.