DRAINAGE PERCUTANÉ DANS LES ABCÈS SECONDAIRES DU PSOAS

Auteurs-es

  • A. BOUNAIM Service de chirurgie viscérale I, Hôpital Militaire d’Instruction Mohamed V, Rabat
  • A. ALAHYANE
  • A. EL HJOUJI
  • M. EL FAHSSI
  • H. BABA
  • C. OULD JIDDOU
  • A. EL KHADER
  • S. HASBI
  • A. MEJDANE
  • A. AIT ALI
  • A. ZENTAR
  • K. SAIR

DOI :

https://doi.org/10.48408/IMIST.PRSM/mm-v31i3.1193

Mots-clés :

Abcès du psoas - drainage precutané

Résumé

Introduction : Nous rapportons une série de 15 cas d’abcès secondaires du psoas, tout en soulevant les difficultés diagnostiques et thérapeutiques posées par l’affection causale et ce dans le but d’évaluer l’intérêt du drainage percutané en fonction de la pathologie sous jacente.

Matériels et méthodes : Etude rétrospective monocentrique étalée sur cinq ans, de janvier 2003 à décembre 2007 et faite sur dossiers cliniques, comptes rendus opératoires, la radiologie et la bactériologie.

Résultats : 15 cas âgés de 14 ans à 72 ans avec une moyenne de 31,4 ans et une légère prédominance masculine : 9 hommes pour 6 femmes. Le diagnostic a été fait par le tandem échographie et scanner : six cas étaient dus à la maladie de Crohn, trois sur appendicites rétro caecales, deux sur spondylodiscites tuberculeuses, deux sur tumeurs du côlon, un sur diverticulite et un post traumatique. Les germes les plus retrouvés sont les bacilles gram négatifs d’origine digestive. En plus de l’antibiothérapie, huit patients ont été opérés d’emblée et trois après drainage per cutané. Dans quatre cas, le drainage seul était efficace.

Conclusion : Les abcès secondaires du psoas sont rares. En raison d’une symptomatologie peu spécifique le diagnostic peut se faire tardivement et occulter la pathologie d’origine qu’il faut toujours rechercher et traiter, modifiant ainsi la prise en charge. La chirurgie associée à l’antibiothérapie est le traitement le plus efficace. Le drainage per cutané garde une place certaine dans le traitement des abcès secondaires du psoas. En effet, il permet de différer le traitement chirurgical qui sera réalisé dans de meilleures conditions au cours d’un deuxième temps.

Téléchargements

Publié-e

10-05-2013

Numéro

Rubrique

Articles originaux