Improvisation organisationnelle comme modèle de management de projet influant les compétences soft : étude inter-cas dans le secteur public au Maroc

Mokhtar OIKAOUI, Mohamed EL OUALIDI

Résumé


Caractérisé par une approche interdisciplinaire d’atteinte d’objectifs précis dans un délai fixé, avec une qualité définie, le management en mode projet a connu un succès croissant durant les dernières décennies, notamment dans le secteur public au Maroc. Faisant de l’improvisation organisationnelle le modèle le plus adopté qui s’est même institutionnalisé, en devenant le mode de fonctionnement principal dans certains organismes publics, qui permet d’émerger plusieurs compétences chez les acteurs projet et plus particulièrement « soft skills » appelés littéralement les compétences douces ou molles.

Sur la base d’une revue de littérature et d’une étude de terrain qualitative effectuée auprès de quatre organismes publics, cet article vise à recenser une liste de compétences soft développées dans un environnement projet.


Mots-clés


management en mode projet, improvisation organisationnelle, soft skills, apprentissage, capitalisation et retour d’expérience

Texte intégral :

PDF