La résolution de problèmes du champ conceptuel additif. Étude exploratoire à l’école primaire au Maroc en contexte plurilingue

Mohamed BOUMOUDJOU, Jean-Claude -REGNIER

الملخص


Résumé — L’apprentissage des mathématiques est dépendant du niveau de connaissance de la langue d’enseignement et de pensée qu’elle véhicule. En s’appuyant sur les exemples des élèves bilingues au Maroc, Nous montrons l’importance de la prise en compte des langues premières des élèves dans l’aide que les enseignants peuvent leur apporter pour surmonter leurs difficultés.

Dans le but d’étudier l’impact du recours aux langues premières des élèves sur la réussite des apprenants en résolution des problèmes mathématiques, deux problèmes de structures additives type comparaison ont été élaborés. Lesquels ont été rédigés en considérant la langue utilisée dans l’énoncé ; une version des énoncés de problèmes en langue d’enseignement (l’arabe littérale) et une version adaptée des deux problèmes en langues premières (l’arabe dialectale et l’amazighe).

 Ces problèmes ont été soumis sous forme de tests à 111 élèves de la 3ème année du primaire au Maroc, provenant de 5 écoles de la direction provinciale de l’éducation nationale et de la formation professionnelle située dans la province d’Ouarzazate.

 


الكلمات المفتاحية


Problèmes mathématiques, résolution, champs conceptuel additif, performances, langues premières, langue d’enseignement.

النص الكامل:

PDF


DOI: https://doi.org/10.48403/IMIST.PRSM/massalek-v2i1.19922





ISSN - E :  2737-8012  

ISSN - Print  : 2550-5165

Licence Creative Commons