Politesse verbale en coréen : pour aller au-delà du système honorifique dans l’enseignement du coréen langue étrangère

Jin-Ok Kim

Résumé


Le coréen est une langue qui possède un système honorifique développé. Par divers moyens lexicaux et grammaticaux (suffixes, terminaisons verbales), on honorifie la personne à qui l’on parle et de qui l’on parle. Le degré d’honorification est choisi en tenant compte des paramètres comme les différences d’âge, de statut, et le degré de familiarité par rapport au locuteur.
L’acquisition de ce système est donc primordiale pour toute interaction en coréen. L’existence d’un tel système fait que l’étude de la politesse en coréen langue étrangère a tendance à se limiter à cet aspect grammatical. Mais on constate que pour être perçu comme poli en coréen, l’emploi correct d’un système honorifique n’est pas suffisant : il faut utiliser également d’autres marqueurs qui atténuent, minimisent l’aspect négatif, et d’autres tournures syntaxiques (ex. questions à la place de l’impératif, ellipse) permettant de dire des choses de façon indirecte.
Nous avons observé la réalisation de la politesse verbale dans l’expression du refus chez des apprenants de coréen dans des jeux de rôles improvisés. Le corpus montre des difficultés de maintien du même niveau d’honorification dans l’acquisition du système honorifique et des différences dans l’utilisation d’autres moyens non grammaticalisés. Nous avons constaté également l’importance de l’expression de l’empathie, forme plus universelle, dans la perception de politesse, ce qui circonscrit le rôle du système honorifique au code linguistique.

Mots-clés


coréen ; système honorifique ; empathie

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48384/IMIST.PRSM/lcs-v2i2.7740