əsti, un marqueur de politesse en amharique ?

Delombera Negga

Résumé


Langue sémitique d'Ethiopie, l'amharique met en jeu différents types de marqueurs spécifiques à l'expression de la politesse, qu'il s'agisse de termes d'adresse, de formules rituelles, d'éléments grammaticaux comme les pronoms personnels ou de l'usage du pluriel. Après un aperçu de ces différents éléments, nous nous attacherons à l'étude du marqueur énonciatif, əsti, terme complexe qu'il faudra analyser et dont le rôle est, entre autres, d'atténuer une injonction en une requête, une suggestion ou un conseil, ajoutant ainsi une nuance de politesse par rapport au prédicat à l'impératif dont il modifie la portée. A titre d'exemple, la traduction de ce morphème peut être rendue en français par "un peu" comme dans "Viens un peu !" ou par "fais-moi plaisir !" comme dans "Fais-moi plaisir, viens demain !" en fonction du contexte et de la modulation prosodique qui accompagnent l'énoncé.Cette étude, qui s'inscrit dans le cadre théorique des opérations prédicatives et énonciatives (TOPE) élaborées par A. Culioli, portera donc sur les relations intersubjectives établies par l'impératif et la nature des modulations qu'introduit le morphème əsti.

Mots-clés


əsti ; impératif ; marqueur ; politesse ; amharique

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48384/IMIST.PRSM/lcs-v2i2.7649