Acte de politesse et variations culturelles : Approche socio-pragmatique

ali fallous

Résumé


Dans l’étude que nous proposons, l’expression de la politesse est considérée comme un phénomène proprement culturel. Le modèle brown-levinsonien de la politesse qui se veut universel est plutôt occidental centrique.

Nous sommes plutôt de l’avis d’Escandell-Vidal (1996). Selon cette approche cognitive du phénomène de la politesse, chaque société accorde une valeur particulière aux normes qu’elle observe dans les comportements sociaux. Chaque individu intériorise ce qui est poli ou impoli dans le cadre de sa propre culture.

Par ailleurs, notre étude qui se veut d’ordre empirique puise ses exemples dans les comportements langagiers propres à des interactions verbales ordinaires. Les enquêtés en question sont confrontés, en effet, à des situations de communication très variées en fonction des paramètres sociaux suivants : habitudes culturelles, tranche d’âge, sexe, etc.

 


Mots-clés


Politesse;socio-pragmatique;interaction verbale;paramètres sociaux

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48384/IMIST.PRSM/lcs-v2i2.6847