Des vocabulaires de métiers à la part langagière du travail

Josiane BOUTET

Résumé


Depuis au moins le XIXème siècle, amateurs éclairés puis linguistes professionnels se sont intéressés aux mots du travail : lexicologues, terminologues, spécialistes  des discours de spécialités. Une autre direction a été ouverte par le réseau Langage et travail, à la fois ethnographique, interactionnelle et interdisciplinaire. Grâce aux nombreuses enquêtes de terrain du réseau et à ma collaboration avec l’ergonomie, j’ai pu avancer le concept de « part langagière du travail » entendue comme ce qui du travail (réel) comporte du langage parlé et écrit. On peut la décrire à la fois au niveau micro d’observation des postes de travail, et au niveau macro de ses propriétés sociolinguistiques générales.

Mots-clés


activité, ergonomie, interactions, lexiques, observation ethnographique, pluridisciplinarité, travail

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48384/IMIST.PRSM/lcs-v7i1.26764



Creative Commons License
Cette oeuvre est protégée sous licence CC Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0 Licence Internationale.