Les formations linguistiques à visée professionnelle pour les migrants en France : orientations sociales et didactiques

Hervé ADAMI

Résumé


En France aujourd’hui, et cela depuis le milieu des années deux-mille, le travail représente un des axes majeurs des politiques de formation linguistique menées en direction des migrants. Ces politiques de formation linguistique sont pilotées directement ou indirectement par l’Etat mais également par des branches professionnelles ou des acteurs économiques et sociaux. Qu’il s’agisse de l’accès à l’emploi ou de l’occupation d’un poste de travail, on retrouve très souvent une part professionnelle dans les formations linguistiques. Or, ceci s’explique notamment par le fait que la part langagière du travail n’a cessé de progresser. C’est en analysant cette synergie et en partant des différents terrains d’expérimentation que l’on pourra esquisser quelques pistes d’intervention didactiques.


Mots-clés


formation linguistique professionnelle ; migrants ; langage ; travail ; didactique

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48384/IMIST.PRSM/lcs-v7i1.26417



Creative Commons License
Cette oeuvre est protégée sous licence CC Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0 Licence Internationale.