Promotion des valeurs civiques et participation au développement : analyse de l’activité de transport par moto dans la ville de Yaoundé au Cameroun

Martial Patrice AMOUGOU

Résumé


Les incivilités chez les transporteurs par moto sont devenues une préoccupation pour les autorité de la ville de Yaoundé. En effet, 21,32% en 2019 et 27% des accidents de la voie publique enrigistrés aux urgences de l'hôpital central de Yaoundé impliquent les conducteurs de mototaxis. Ce problème perdure malgré les mesures prises par les pouvoirs publics pour encadrer cette activité. Le présent article se donne pour objectif de rechercher des solutions visant à combler le besoin de formation de ces jeunes moto-taximen, afin de faire d'eux des citoyens exemplaires. une enquête adossée sur la recherche documentaire, l'observation directe et les entretiens individuels auprès des moto-taximen de la ville de Yaoundé, des responsables communaux, du maintien de l'ordre ainsi que des services des transports révèle que les contraintes économiques et structurelles liées à ladite acitivité amènent les conducteurs à développer des comportements contraires à l'éthique de leur pofession. A celà s'ajoute l'analphabétisme des professionnels de ce secteur, limitant leur copréhension des contenus des codes de civilités routières et la réglementation en matière d'exploitation des motos. Des propositions sont alors formulées en vue d'une meilleure offre de service.

Mots-clés


développement ; formation ; transport par moto ; valeurs civiques ; Yaoundé.

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48384/IMIST.PRSM/lcs-v7i1.25020



Creative Commons License
Cette oeuvre est protégée sous licence CC Attribution-Pas d'Utilisation Commerciale 4.0 Licence Internationale.