Soumissions

Ouvrir une session ou S'inscrire pour pouvoir faire une soumission.

Liste de vérification de la soumission

Les auteurs-es doivent s'assurer de la conformité de leur soumission avec l'ensemble des éléments suivants. Les soumissions non conformes pourraient être retournées aux auteurs-es.
  • La soumission n'a pas déjà été publiée, et elle n'est pas considérée actuellement par une autre revue (ou une explication a été fournie dans Commentaires au rédacteur).
  • Le texte se conforme aux exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans Directives aux auteurs, qui se trouve dans « À propos de la revue ».

Directives aux auteurs-es

I. Soumission et évaluation des articles
1. Soumission des articles

1.1. Nature des textes

En tant que revue académique, L2C favorise la publication de travaux de recherche originaux et  non publiés auparavant. De même, tout article publié doit traduire une réflexion poussée et structurée.

1.2.  Résumé

Il est recommandé aux auteur(e)s de joindre à l’article un résumé (abstract) d’environ 150-200 mots afin d’aider la direction de la revue à la préparation et à l’orientation des numéros.

1.3. Page de présentation

Le manuscrit doit comporter une page de présentation sur laquelle sont signalés :

  • le titre du texte ;
  • les noms et prénoms des auteur(e)s (noms de famille en lettres majuscules) ;
  • l’affiliation principale de chacun des signataires du texte ;
  • le courriel de chacun des auteur(e)s ;
  • le manuscrit débute sur la seconde page avec le titre de l’article seulement (sans les noms des auteur(e)s).

1.4.  Soumission du manuscrit

Les articles sont à soumettre par courrier électronique à l2c@ump.ac.ma

1.5. Structure du manuscrit

1.5.1. Objet de recherche

En fonction des numéros, les textes doivent comporter un objet de recherche clairement identifié. Il peut s’agir d’une question, d’une problématique, d’un état de lieu, d’une étude de cas, etc. De même, le texte doit détailler la méthodologie suivie dans la collecte et l’analyse des données.

1.5.2. Style et structure

Les articles publiés dans L2C doivent respecter les règles et normes de la production scientifique. 

Etant donné que le lectorat de L2C provient d’horizons disciplinaires différents, les auteur(e)s sont prié(e)s de traiter des questions de recherche dont il peut découler des enseignements qui touchent un public large.

2. Évaluation des articles

Tous les textes répondant aux critères mentionnés et jugés recevables par la direction, sont ensuite objet d’évaluation à l’aveuglette et par les pairs (deux spécialistes de la /des thématique(s) abordée(s) se chargent de l’évaluation de chaque article soumis). L’anonymat de ces pairs responsables ainsi que celle de l’auteur(e) du manuscrit est assuré par la direction de la revue.

Dans les semaines qui suivent l’évaluation, les auteur(e)s dont les textes sont acceptés reçoivent un rapport des pairs, indiquant le statut du manuscrit, à savoir :

  1. publication sans modification ;
  2. publication avec modifications mineures / majeures ;
  3. refus de publication.

Les rapports des 2ème et 3ème cas seront accompagnés des justifications nécessaires et comporteront des recommandations pour réviser le travail.

II. Recommandations et consignes

Les auteur(e)s sont prié(e)s de suivre les recommandations et consignes ci-après :

  • présenter leur texte en Times New Roman, 12 points avec une interligne de 1.5 et un alinéa de 1.25 pour chaque paragraphe, sans saut de ligne entre les paragraphes,
  • limiter leur texte (y compris la bibliographie et les notes de bas de page) à un maximum de 30000 (trente mille) caractères,
  • indiquer après une citation le nom de l’auteur(e) suivi de la date et de la page (ou les pages) entre parenthèses : (Camus, …. : 139); si l’auteur(e) seul(e) est cité(e) dans le texte, insérer uniquement les références des pages dans le texte entre parenthèses (245-246); si le titre est mentionné dans le texte qui précède immédiatement la citation, n’indiquer que les pages (245-246) ; si le titre n’est pas mentionné dans le texte, indiquer le titre et la page sans ponctuation (Malentendu 25),
  • insérer les citations de plus de quatre lignes en retrait de 5 espaces:

- exemple de citation courte, dans le corps du texte : « Elle s’octroie par la suite des titres divins comme « alpha et oméga, le début et la fin de toute chose » (Beyala, …. : 48).

- exemple de citation longue, en retrai t:

« J’ai grandi en Afrique. Depuis ma plus tendre enfance, j’ai baigné dans cet univers où la nuit conditionne l’étape du jour, où les esprits habitent chaque parcelle de la vie, où les yeux ne voient pas que la réalité. Cet univers dans lequel j’ai vécu a conditionné ma perception des choses, mon écriture également. C’est pourquoi les écrivains dont je me sens proche ne sont pas les Français, mais plutôt les écrivains latino-américains qui ont, eux aussi, ce côté baroque. » (Beyala, L’Écriture dans la peau ou la date ? : 44-45),

  • indiquer la suppression d’un passage dans une citation par trois points entre crochets :

« Dans ce monde infernal, je n’avais pour seul viatique que les mots. [. . .] c’étaient eux qui m’avaient en partie tout au moins, sauvée de la déchéance et de la folie » (Guellouz : 389-90),

  • insérer les titres de livres, revues, journaux, etc. en italique,
  • insérer les titres d’ouvrages courts, tels que poèmes ou nouvelles, entre guillemets
  • mettre la référence à une note avant la ponctuation :

En dehors de l’île, elle a intéressé Louis-Émile Héry, qui la résume dans ses Esquisses africaines5, et Mme F. de Pusy, qui la développe dans le Journal des demoiselles6.

  • placer les notes en bas de page (et non pas à la fin du document) et n’inclure dans les notes infrapaginales que des informations supplémentaires et non pas des références bibliographiques, celles-ci étant placées dans la liste des Ouvrages cités, à la fin de l’article,
  • placer la liste bibliographique et les ouvrages cités en fin de texte (et non pas dans les notes en bas de page), en suivant attentivement les directions ci-dessus,
  • citer les sources électroniques ainsi :

donner le nom de l’auteur(e), le titre du document, le nom du site, la date de parution du document sur le site (si celle-ci est indiquée), adresse électronique, puis la date de consultation de ce site entre parenthèses :

Laouyen, Mounir, “L’Autofiction: Une Réception problématique”, Fabula, la recherche en littérature, 21 avril 2004. Web. (Consulté le 15 déc. 2005).

Beyala, Calixthe, “Calixthe Beyala en toute franchise”, Entretien avec Stéphane Tchakam. Cameroon Tribune, 8 janvier 2004. Cameroon Info.Net. Web. (Consulté le 10 décembre 2005).

  • donner les prénoms complets des auteurs (et non pas les initiales seulement)
  • dans le cas d’articles dans des revues ou des journaux, préciser le volume, le numéro, l’année de la revue ou du journal, et les pages inclusives de l’article :

Gyurcsik, Margareta, “Pigeon vole: Intertextualité et métissage”, Nouvelles Études Francophones 20.1 (printemps 2005) : 47-52.

  • dans le cas d’un essai paraissant dans un ouvrage (collectif ou non), préciser les pages à la fin de la référence :

Reyes, Alina, “2001, l’odyssée d’Éros – entre monts et merveilles, répression et régression”, Université de tous les savoirs 6: Qu’est-ce que la culture? Coord. Yves Michaud, Paris: Odile Jacob, 2001. 383-93.

Déclaration de confidentialité

Les noms et courriels saisis dans le site de cette revue seront utilisés exclusivement aux fins indiquées par cette revue et ne serviront à aucune autre fin, ni à toute autre partie.