L’INTÉRÊT DE L’OCT-SA DANS LA SURVEILLANCE DE LA GREFFE DE MEMBRANE AMNIOTIQUE

taieb el baroudi, Sarah Belghmaidi, Soumia Belgadi, Ibtissam Hajji, abdeljalil Moutaouakil, hassna soummane

Résumé


Introduction :

La perforation de cornée est une situation pathologique fréquente en urgence ophtalmologique.Et la greffe de membrane amniotique garde sa place dans sa prise en charge en favorisant l'épithélialisation cornéenne à l’aide de ses caractéristiques anti-fibrotiques, anti-inflammatoires, anti-angiogéniques et antimicrobiennes.

Le But du travail est d’analyser les caractéristiques structurales de la cornée et de la membrane amniotique et d’évaluer les changements de la membrane après son intégration à la cornée à l’aide de l’OCT-SA.

Matériel et méthode : étude prospective menée au sein du service d’ophtalmologie du centre hospitalier Mohammed VI de Marrakech, et portant sur 63 cas de perforations cornéennes, d’ulcères profonds ou pré-perforatifs.

Résultats :

31 patients ont présenté un ulcère perforé, 23 ont présenté un ulcère pré-perforatif et 9 ont eu une perforation cornéenne post-traumatique.93,6% des patients ont bénéficié d’une greffe de membrane amniotique en multicouches.L’OCT-SA a été réalisée avant le geste opératoire à chaque fois que cela était possible.A J2, l’épaisseur moyenne de la membrane amniotique inlay était de 231±132µm. A J8, cette épaisseur a diminué à 112±40µm. A J25, plus de 90% des malades ont intégré la membrane dans l’épaisseur cornéenne avec une épaisseur cornéenne moyenne de 495±85µm.L’intégration de cette membrane a été associée à la fibrose partielle de cette dernière, permettant ainsi la restitution de l’épaisseur cornéenne et la régénération cornéenne.

Discussion:

La greffe de membrane amniotique constitue une meilleure alternative dans la prise en charge des perforations cornéennes et les ulcères pré-perforatifs. Dans le suivi de la greffe de membrane amniotique, l’examen à la LAF reste indispensable. Pourtant, le monitorage par OCT-SA permet de faire une meilleure quantification de l’épaisseur cornéenne et de sa structure.

Conclusion :

La greffe de membrane amniotique est la meilleure alternative dans la prise en charge des perforations cornéennes et des ulcères pré-perforatifs. Son intégration à l’épaisseur cornéenne est toujours associée à sa ré-épithélialisation. Ainsi, l’OCT-SA constitue l’examen de choix pour une meilleure surveillance de l’intégration de cette membrane.


Mots-clés


membrane amniotique, surveillance, OCT segment antérieur, ulcère de cornée, perforation cornéenne .

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48400/IMIST.PRSM/JSMO/20865