Syndrome de nécrose rétinienne aigue : A propos de deux cas

Meriem Essakhi, Badre Jatik, Imane Adnane, adil Mchachi, leila benhmidoune, A Chakib, Riad Rachid, Mohamed elbelhadji

Résumé


La nécrose rétinienne aigue  (ARN syndrome) est un syndrome rare, les germes en cause appartiennent à la famille de l’herpès virus. Parmi ses complications,  l’œdème maculaire cystoïde et  le décollement de rétine qui est une complication fréquente et de pronostic péjoratif. Nous rapportons le cas de deux hommes, immunocompétents, avaient une nécrose rétinienne aigue unilatérale, due à l’HSV type 2 et VZV. La baisse de l’acuité visuelle remontait à moins d’une semaine chez les deux malades. Le traitement antiviral et anti-inflammatoire par voie intra-veineux a été instauré en urgence relayé par un traitement d’entretien  par voie orale.  Le deuxième cas a été compliqué durant le traitement  d’entretien par un œdème maculaire cystoïde  traité par des injections latéro-bulbaires de corticoïde.  RNA syndrome is a diagnostic and therapeutic emergency.  La connaissance de cette affection dont le diagnostic est essentiellement clinique, est nécessaire  afin d’éviter l’extension des nécroses rétiniennes et de prévenir la survenue des complications. 


Mots-clés


nécrose rétinienne aigue ; virus herpès simplex ; virus varicelle zona ; œdème maculaire.

Texte intégral :

PDF


DOI: https://doi.org/10.48400/IMIST.PRSM/JSMO/18551