Méningo-encéplalo-myélite aigue mortelle par Rickettsia rickettsii à Batna (Algerie). A propos d’un cas

Auteurs-es

  • Samy Slimani
  • Nora Righi
  • Samia Katouche
  • Melissa Doumandji
  • Yahia Mekki
  • Chantal Sobace
  • Daniel Floret
  • Bruno Lina

DOI :

https://doi.org/10.48401/IMIST.PRSM/jmsm-v23i2.41485

Mots-clés :

fièvre pourprée des montagnes rocheuses, Rickettsia rickettsii, meningo-encéphalo-myélite.

Résumé

La fièvre pourprée des montagnes rocheuses (RMSF) est la plus sévère des rickettsioses à tiques, elle est potentiellement mortelle, causée par Rickettsia rickettsii ; bactérie intracellulaire, transmise à l’homme par piqure de tiques. Un travail de recherche prospectif, longitudinal et exhaustif de 3 ans portant sur des patients âgés de plus de 28 jours ayant des symptômes évocateurs d'encéphalite et méningoencéphalite VIH négatif, à partir de trois services médicaux (réanimation, maladies infectieuses et pédiatrie) a inclus 141 cas. Parmi eux, un cas  exceptionnel de meningo-encéphalo-myélite aigue fébrile  été observé chez une jeune femme âgée de 36 ans de l’est Algérien qui avait  présenté un tableau clinique d’installation brutale associant des troubles de la conscience, un syndrome méningé, une paraplégie flasque avec troubles sphinctériens, une atteinte des 1ère ,9ème et 10ème paires crâniennes, une hématurie macroscopique,  une pleiocytose de 319 éléments à prédominance lymphocytaire, une hypoglycorachie et hyperalbuminorachie, L’examen direct et la culture étaient négatifs. La sérologie Rickettsia rickettsii la sérologie Rickettsie était revenue positive par la technique d’immunofluorescence Focus était revenue positive, la PCR sur prélèvement nasopharyngé était positive pour Entérovirus et Rhinovirus type HRPC44. Après un passage de 5 jours en réanimation, la patiente est décédée.

Téléchargements

Publié-e

08-11-2023

Numéro

Rubrique

Cas clinique