Les études sectorielles prennent-elles en considération les spécificités réelles du secteur ?

Khadija EL ISSAOUI

Résumé


Cette étude met l'accent sur les aspects méthodologiques nécessaires pour analyser les spécificités réelles d’un secteur. Ce travail propose une grille méthodologique appliquée au cas de l’industrie automobile marocaine. Les données disponibles sont-elles fiables et précises ? Prennent-elles en considération le mode de spécialisation dans les productions orientées vers l’extérieur, le mode d’insertion dans la mondialisation, la dynamique des segments, l’hétérogénéité des capacités des entreprises, la qualité des produits et du travail employé, les spécificités idiosyncratiques du secteur, les institutions ? Nous constatons que ces éléments sont nécessaires pour expliquer la dynamique d’un secteur industriel largement internationalisé.

Abstract

This study focuses on methodological aspects necessary to analyze the characteristics of a real sector. This work proposes a methodological framework applied in the case of the Moroccan automotive industry. Are available data reliable and accurate? Do they take into account the method of productions specialization directed outwards, the mode of insertion into globalization, the role of dynamic segments, the heterogeneity of firms' capabilities, product quality and labor employed, the idiosyncratic characteristics of the sector, and the importance of institutions? We find that these elements are necessary to explain the dynamics of an industry largely internationalized.


Mots-clés


Etude sectorielle, industrie automobile, spécificités idiosyncratiques, segment, internationalisation.

Texte intégral :

PDF

Références


CNUCED (2007) : « Examen de la Politique de l'Investissement Maroc », 29 janvier, Nations Unies, New York et Genève.

COASE R. H, (1937) : «The Nature of the Firm», Economica, New Series, Vol. 4, No. 16. (Nov., 1937), pp. 386-405.

DIRECTION DE LA STATISTIQUE (1999) : « Nomenclature marocaine des activités », Royaume du Maroc premier ministre, Ministère de La Prévision Economique et du Plan, Janvier 1999.

EYMARD-DUVERNAY, F. (1989) : « Conventions de qualité et forms de coordination », Revue économique, 40 (2), p. 329-359.

ICA (2005) : «Evaluation Du Climat De L’investissement », Banque Mondiale et Ministère de l’Industrie, du Commerce et la Mise à Niveau de l'économie, Royaume du Maroc, Juin.

JACOBIDES M. et TAE J. (2009) : «Who wins in a sector, and why? How the dynamics of a segment shape its position in the industry architecture», London Business School, Working paper, août 2009.

JACOBIDES M. et WINTER S. (2011) : «Capabilities : Structure, Agency and Evolution», Organization Science, Working Paper, January 30, 2011.

KOTLER Philip, KELLER Kevin, MANCEAU Delphine (2006) : « Marketing Management », Edition PEARSON EDUCATION, 12ème édition, Paris.

MINISTERE DE L'INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DES NOUVELLES TECHNOLOGIES, «Pacte national pour l’Emergence industrielle », Contrat Programme 2009-2015.

MOATI Philippe (2003) : « Méthode d’étude sectorielle », Cahier Recherche N° C70, Mai 1995, Texte partiellement révisé en 2003.

NELSON R. R. , WINTER S. G., (1982) : « An Evolutionary Theory of Economic Change », The Belknap Press of Harvard University Press, Cambridge Mass., 1982.

PRUD'HOMME Rémy (1984) : « Les investissements des multinationales de l'automobile dans le Tiers Monde », In: Revue d'économie industrielle. Volume, 29, 3ème trimestre 1984. pp. 62-77.


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.