Approximation de la titrisation des créances publiques au Maroc: Atouts liquéfacteurs et risques liés aux Subprimes

Fouzia BEN LAMRABET

Résumé


Résumé

  Le taux de recouvrement des créances publiques, souvent pointé du doigt comme étant la principale entrave au financement sûr et serein du développement local à l’échelle de notre pays, interpelle sur plus d’un plan l’efficience de la politique financière adoptée par les pouvoirs publics en matière de réalisation effective des pronostics budgétaires.

  La transformation des créances publiques en titres négociables se veut sans nul doute un moyen liquéfacteur des restes à recouvrer, susceptible d’ajuster les prévisions aux réalisations en matière de recouvrement des droits constatés en souffrance, et d’asseoir  un instrument fiable de mobilisation des fonds nécessaires à la mise en œuvre des politiques publiques de développement et d’amélioration du cadre de vie des citoyens.

  Seulement, cette démarche pose un certain nombre de défis liés surtout aux possibilités réelles de son implémentation au regard des facteurs religieux, socio-économiques, culturels, financiers et budgétaires en mesure de conditionner son succès et de parer à son échec.

  Aussi conviendrait-il de se pencher de près sur ce mode novateur afin de débattre de sa faisabilité dans le contexte marocain en tant qu’alternative financière prometteuse en matière de rehaussement des possibilités financières de l’Etat, des Collectivités Territoriales et autres organismes et institutions publiques à portefeuille lourd de créances douteuses ou irrécouvrables.

Abstract

  The rate of recovery of public debts, often pointed out as being the main obstacle to the safe and serene financing of local development at the scale of our country, calls into question on more than one level the efficiency of the financial policy adopted by the public authorities with regard to the effective realization of budget forecasts.

   The transformation of public debts into negotiable securities, undoubtedly wants to be a liquefier means of the remainders to be collected, likely to adjust the forecasts to the achievements in terms of recovery of the rights noted overdue, and to establish a reliable instrument of mobilization funds necessary for the implementation of public development policies and improvement of the living environment of citizens.

  Only, this approach poses a certain number of challenges linked above all to the real possibilities of its implementation with regard to the religious, socio-economic, cutural, financial and budgetary factors able to condition its success and ward off its failure.

  It would also be advisable to look closely at this innovative mode, in order to discuss its feasibility in the Moroccan context as a promising financial alternative in terms of enhancing the financial possibilities of the state, local authorities and other public institutions with a heavy portfolio of bad debts.


Mots-clés


Titrisation, créances publiques, risques, subprimes.

Texte intégral :

PDF

Références


Alain Couret, André Prüm (2008), La titrisation. Anthemis.

Romain Féraud, Yves Rouvière (2020), Comprendre les marchés financiers. Max Milo Editions.

Meissa M. Lo. (2021), Marché financier ouest-africain : Introduction en bourse (IPOs) solution au développement des entreprises. L’Harmattan.

OCDE (2002), Les marchés des titres de la dette publique dans les pays de l’OCDE : Tendances et changements structurels récents. OCDE Publishing.

OCDE (2006), OCDE Economics Glossary English-French : Anglais-Français. OCDE Publishing.

Antoine Frachot et Christian Gourieroux (1999), Titrisation et remboursements anticipés. Economica.

Michel Jeantin, Paul Le Cannu et Thierry Granier (2005), Droit commercial : Instruments de paiement et de crédit Titrisation. Dalloz (7e éd.).

Nasri Antoine Diab, Iyad Hareth et Georges Boustany (2003), La Titrisation des actifs : Structurations juridiques et financières sur les marchés émergents. Bruylant.

Giampaolo Salsi (1999), The new Italian Law on Securitisation, Journal of International Banking Law (J.I.B.L.), Vol.14, no.12, p. 394.

C.S.S.F., Rapport annuel d’activité de la Commission de Surveillance du Secteur Financier Luxembourgeois (2007). Imprimerie Centrle. Mars 2008, p. 100.

Web graphie

www.ammc.ma (Consulté le 06/01/2022)

www.maghrebtitrisation.ma (Consulté le 21/01/2022)


Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.