Aspects de déficience des politiques de gestion des espaces littoraux marocains

Auteurs-es

  • abdelmajid hilal Université Cadi Ayad Marrakech

Mots-clés :

Littoral, loi du littoral 81-12, politique publique, gouvernance, planification, gestion, Maroc

Résumé

Le littoral constitue un bon révélateur des politiques urbaines sachant qu’il est le lieu où toutes les pressions du développement économique et démographique se cumulent et où la compétition pour l’appropriation du sol est particulièrement sévère.

A défaut d’un cadrage institutionnel adéquat, l’espace littoral marocain reflète encore la déperdition des efforts et l’incohérence de l’action publique malgré l'entrée en vigueur de la loi n° 81-12 relative au littoral en août 2015, la déficience réside foncièrement dans les systèmes de gouvernance territoriale débouchant sur l’inefficacité des structures et la divergence des politiques publiques. Ce qui explique, en quelque sorte, le laisser-faire dans la gestion des espaces littoraux.

Le Maroc prône encore un urbanisme réglementaire et sécuritaire, dont les fondements sont hérités de l’ère coloniale. En sus, la conception du littoral manque de méthodes spécifiques. Les bandes côtières comme l’espace non côtier sont traités suivant les mêmes logiques, principes et procédures de planification territoriale. Ainsi, seule une refonte des modalités de décision, s’insérant dans une systémique et dans un système de valeurs sensé, serait en mesure de gérer l’incertitude de la planification et de la gestion du littoral.

Téléchargements

Publié-e

10-01-2024

Numéro

Rubrique

Articles