L’étude de la perception de l’ambiance bioclimatique hivernale et les risques sanitaires associés: cas de Sfax (Tunisie) L’apport des investigations de terrain

Auteurs-es

  • Mounir Jarraya Géographie, Université de Sfax

DOI :

https://doi.org/10.48343/IMIST.PRSM/geodev-v9.30964

Mots-clés :

ambiances bioclimatiques hivernales, perception publique, risques sanitaires, enquête, agglomération de Sfax.

Résumé

Compte tenu de l’importance du climat dans la vie des sociétés, l’étude des ambiances bioclimatiques hivernales et les effets du froid associé sur la santé des individus présente un intérêt majeur. Cependant, cet effet bien montré dans les approches bioclimatiques est confronté par une perception diversifiée de la part des gens à propos des ambiances bioclimatiques et les éventuels risques qu’elles présentent pour leur santé. Une telle perception riche en informations suscite l'intérêt de la diagnostiquer dans l’agglomération de Sfax par le biais d’une enquête de terrain, déchiffrant ses déterminants et élucidant ses risques sanitaires. L’investigation directe sur terrain répond à des besoins urgents en matière d’informations originales et représentatives sur le plan socio-spatial, mais respecte également une démarche rigoureuse dont les étapes ont été bien planifiées au préalable.


Biographie de l'auteur-e

Mounir Jarraya, Géographie, Université de Sfax

Maître-assistant en climatologie au département de géographie et chercheur dans le laboratoire Syfacte à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sfax (Université de Sfax). Il est titulaire d’un diplôme de doctorat en climatologie de l’université de Paris Diderot (Paris 7). A publié plusieurs recherches dans des revues internationales et dans des ouvrages collectifs. Ses études portent sur la bioclimatologie humaine, la météo-pathologie et la géographie de la santé.

Téléchargements

Publié-e

23-02-2022

Numéro

Rubrique

Articles de fond