La construction de l’objet « littérature » dans les mémoires de master en didactique du français : entre théories évolutives et pratiques figées

Auteurs-es

  • Mohammed Bouchekourte Faculté des Sciences de l'Education, Rabat

DOI :

https://doi.org/10.34874/PRSM.dd-vol1iss1.36876

Mots-clés :

circulation des savoirs, théories, pratiques, didactique de la littérature, mémoire de master, littéracies universitaires

Résumé

Ce texte se penche sur les usages que les futurs enseignants de français font de l’appareillage conceptuel et méthodologique de la didactique de la littérature, la manière dont ils se positionnent par rapport aux pratiques pédagogiques existantes, à travers l’analyse discursive d’un corpus de mémoires d’initiation à la recherche recueillis dans le cadre du Master « Didactiques du Français » à la Faculté des Sciences de l’Éducation de Rabat. L'article analyse plus précisément les obstacles à la circulation des savoirs entre théories et pratiques en didactique du français et tente de comprendre les logiques déterminant le rapport des étudiants au savoir en didactique du français, ou plus particulièrement à la didactique de la littérature jouissant, tant dans les discours de formation que dans les recherches universitaires, d’un statut privilégié, renvoyant, dans une certaine mesure, à une autonomisation progressive du champ didactique marocain vis-à-vis de la longue tradition du FLE et des objets que celle-ci développe.  

Téléchargements

Publié-e

02-01-2023