Le positionnement des assistant(e)s d’éducation dans le schéma transpositif : cas de l’activité « aide aux devoirs » dans le cadre du dispositif « Devoirs-Faits »

Auteurs-es

  • Youssef El Houdna Université Abdelmalek Essaâdi, ENS-Tétouan,

DOI :

https://doi.org/10.34874/PRSM.dd-vol1iss1.36874

Mots-clés :

Assistant(e)s d’éducation (AED), dispositif « devoirs-faits » (DeFa), pratique, savoir, transposition didactique

Résumé

Ce texte repose sur une réflexion sur la position de l’AED dans le schéma transpositif d’Yves Chevallard.  Il s’agit d’étudier quelques aspects liés de manière directe ou indirecte à l’AED (maitrise ou non maitrise du savoir mis en jeu, formation cohérente ou incohérente avec l’activité « aide aux devoirs » et présence ou absence d’harmonie entre l’enseignant/référent et l’AED) qui pourraient agir sur sa pratique d’accompagnement. L’objectif est de déterminer si cette théorie pourrait s’appliquer ou non au statut et au rôle des AED. La méthodologie repose sur l’analyse de douze déclarations de ces sujets appartenant à des collèges de la métropole lilloise (à Lille, à Roubaix et à Tourcoing) en France. Ces sujets interviennent dans une activité d’accompagnement « aide aux devoirs » dans le cadre d’un dispositif appelé « Devoirs Faits » (DeFa) pour accompagner les élèves en difficultés dans plusieurs disciplines au collège (français, mathématiques, sciences de la vie et de la terre, etc.).

Téléchargements

Publié-e

02-01-2023