Un cas d’instabilité disciplinaire : des Sciences Naturelles aux Sciences de la Vie et de la Terre

Auteurs-es

  • Malou Delplancke Nantes Université, Centre de Recherche en Éducation de Nantes

DOI :

https://doi.org/10.34874/PRSM.dd-vol1iss1.36867

Mots-clés :

Curriculum, sciences de la vie et de la Terre, discipline scolaire, histoire des contenus d’enseignement, didactique

Résumé

L’enseignement de la biologie géologie a connu en France d’importants changements dans les années 80-90. Entre 1981 à 1992, la discipline scolaire des sciences naturelles change plusieurs fois d’appellation avant d’adopter sa dénomination contemporaine de Sciences de la Vie et de la Terre (SVT). Cet article s’intéresse à ce cas d’instabilité disciplinaire en interrogeant les transformations diachroniques des contenus d’enseignement prescrits. La méthodologie articule un regard didactique sur l’évolution des programmes (analyses quantitative et qualitative des transformations curriculaire) à un regard socio-historique sur leurs coulisses d’écriture (travail d’archives).

 

 

Téléchargements

Publié-e

02-01-2023