Situation phytosanitaire des blés et des orges dans les régions arides et semi-arides du Maroc au cours de la campagne agricole 2020-2021

Auteurs-es

  • Hanane El Wazziki INRA / Centre Régional de la Recherche Agronomique de Settat
  • Brahim Yousfi INRA / Centre Régional de la Recherche Agronomique de Settat

DOI :

https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/afrimed-i141.45766

Mots-clés :

Prospection, blé dur, blé tendre, orge, maladies cryptogamiques, Maroc, traitement chimique

Résumé

Les blés et l’orge sont attaqués par de nombreuses maladies cryptogamiques engendrant des pertes de rendement importantes. La surveillance continue de ces maladies au niveau des régions céréalières est essentielle pour leur contrôle. La prospection réalisée début mars 2021 au niveau de quatre régions arides et semi-arides du Maroc à savoir Chaouia, Ourdigha, Abda et Doukkala a concerné un total de 222 champs. La campagne agricole était favorable au développement de la septoriose chez les blés avec une prévalence moyenne de l’ordre de 81% et 85% respectivement pour le blé dur et le blé tendre. Les septorioses ont été suivies par ordre d’importance, de la rouille brune et des pourritures racinaires chez le blé tendre et suivies des pourritures racinaires et de la tache bronzée chez le blé dur. Pour l'orge, la totalité des champs prospectés étaient attaqués par la rayure réticulée avec la dominance de la forme réticulée. L’oïdium, la rhynchosporiose, la rouille naine et les pourritures racinaires étaient aussi présents, mais avec une faible importance. Par ailleurs, le blé tendre était la culture la plus traitée parmi les trois céréales, suivie du blé dur et de l’orge. La région de Chaouia est la région où les traitements chimiques contre les maladies foliaires sont les plus préconisés, suivie par les régions de Doukkala et d’Abda. L'état phytosanitaire des blés et d’orge au Maroc demande des recherches plus approfondies sur l'amélioration génétique afin de contrecarrer les principales maladies de chaque culture et d'assurer la stabilité des rendements au fil des années.

Téléchargements

Publié-e

04-01-2024