Sensibilité des variétés Marocaines du blé dur et tendre au charançon du riz Sitophilus oryzae (Linnaeus, 1763) (Coleoptera : Curculionidae)

Auteurs-es

  • Laila Satia INRA / Centre Régional de la Recherche Agronomique de Settat
  • Ali Amamou INRA / Centre Régional de la Recherche Agronomique de Settat

DOI :

https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/afrimed-i141.45762

Mots-clés :

Sitophilus oryzae, blé dur, blé tendre, sensibilité, grains endommagés, perte en poids

Résumé

Pendant le stockage, le blé est fortement infesté par de nombreux insectes ravageurs. Le charançon du riz, Sitophilus oryzae (L.), est considéré le ravageur le plus répandu et destructeur des grains de blé entreposés à l’échelle mondiale. Pour déterminer le niveau de sensibilité du blé dur et tendre à l’infestation par S. oryzae, vingt variétés commerciales de blé dur et tendre (Faraj, Marzak, Toumouh, Karim, Irden, Oum rabia, Cocorit, Carioca, Riyad, Kyperounda, Marchouch, Arrihane, Aguilal, Amal, Kharoba, Mehdia, Achtar, Baraka, Salama et Snina) ont été évaluées pendant trois mois de stockage. Les adultes de S. oryzae ont été intentionnellement introduits dans bocaux contenant ces variétés du blé sous des conditions étroitement contrôlées. Le suivi de l’évolution du nombre d’adultes émergés, des grains endommagés et des pertes en poids a été réalisé avec une fréquence mensuelle. D’après les résultats, le blé tendre était significativement (p>0,05) plus sensible et approprié au développement de l’insecte que le blé dur, avec un pourcentage de grains endommagés de l’ordre de 91,03 et 79,25 %, et une réduction pondérale entre 47 à 63 % et 40 à 50 %, respectivement, pour le blé tendre et dur. Les variétés Riyad, Faraj, Salama et Kharoba ont été les moins sensibles à S. oryzae, en enregistrant le plus faible nombre d’adultes émergés (67,3, 76,0, 94,7 et 136,6, respectivement), de grains endommagés (45,33, 59,58, 58,66 et 72,5 %, respectivement) et de perte en poids (29,02, 25,98, 38,88 et 39,66 %, respectivement). Le plus grand nombre d’adultes émergés (204,0, 138 et 288,0), de grains endommagés (94,40, 95,50 et 97,53 %) et de perte en poids (47,05, 50,39 et 62,98 %) ont été observés chez les variétés Carioca, Irden et Arrehane, respectivement. Afin de prévenir des infestations importantes par le charançon du riz S. oryzae, les agriculteurs peuvent trouver utile de choisir les variétés de blé peu sensible qui conviennent à de longues périodes de stockage et celles hautement sensibles qui peuvent être stockées pendant de courtes périodes.

Téléchargements

Publié-e

04-01-2024