Isolement et caractérisation moléculaire de xylella fastidiosa à partir de différentes espèces de plantes hôtes en Italie (région des pouilles)

Kaoutar El Handi, Marwa Mourou, Khaoula Habbadi, El Hassan Achbani, Miloud Sabri, Majida Hafidi, Maroun El Moujabber, Franco Valentini

Résumé


L'isolement en culture pure de la souche Xylella fastidiosa liée au syndrome de déclin rapide de l'olivier (OQDS), récemment observé dans les Pouilles (sud de l'Italie) a été tenté à partir des plantes symptomatiques naturellement infectée, principalement Olea europaea L., Polygala myrtifolia et Rosmarinus officinalis, en utilisant les méthodes d'impression et d'extraction de la sève. Avant l'isolement, RT-LAMP et qPCR ont été utilisés pour déterminer la présence de X. fastidiosa chez tous les hôtes. Des cultures bactériennes pures ont été obtenues à partir d'extraits d'Olea europaea L. et de Polygala myrtifolia étalés dans un milieu tamponné d'extrait de cystéine-levure (BCYE). Deux isolats d'olive ont ensuite été typés à l'aide du système de séquençage multilocus (MLST). Les résultats indiquent qu'Olea europaea a un grand potentiel d'isolement, et la méthode d'impression a présenté des résultats nettement meilleurs. MLST montre des points communs génétiques avec la souche De Donno (ST53) et confirme que nous avons toujours le même type de séquence ST53 dans la région.


Mots-clés


Xylella fastidiosa; Isolement de culture pure; BCYE; LAMPE RT; qPCR; MLST

Texte intégral :

PDF (English)


DOI: https://doi.org/10.34874/IMIST.PRSM/afrimed-i137.36820








ISSN : 2658-9184

@INRA - L'Institut National de la Recherche Agronomique