Profil épidémiologique et évolutif de l’épilepsie à pointes centro-temporales

Auteurs-es

  • Emmanuel Yangatimbi Service de neurologie, CHU de l’Amitié Sino-Centrafricaine de Bangui (Centrafrique).

Résumé

Introduction : L’épilepsie à pointes Centro-temporales (EPCT) est une épilepsie la plus fréquente de l’enfant caractérisée par une présentation électrochimique bien définie et par un pronostic favorable. L’objectif de cette étude consiste à analyser le profil épidémiologique, déterminer les différents moyens diagnostiques et évaluer les possibilités évolutives de l’épilepsie à pointes centro- temporales.

Patients et méthodes :

Nous avons réalisé une étude rétrospective portant sur les dossiers médicaux de 47 enfants vus et suivis en consultation neuropédiatrie au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Fann et l’hôpital d’enfants Albert Royer de Dakar Sénégal du 1er Juin 2017 au 31 Décembre 2021.

Résultats :

L’épilepsie à pointes centro-temporales a représenté 7,7% de la pathologie épileptique des enfants suivis. L’âge moyen était de 7,23 ans. La tranche d’âge de 5-9 ans était la plus représentée (59,6%). Les garçons étaient majoritaires (70,2%) avec un sex-ratio de 0,42. Trente-neuf (39) enfants (83%) étaient scolarisés. Tous les enfants étaient nés à terme à l’exception de deux cas d’accouchement prématuré et un cas de dépassement de terme avec une souffrance néonatale chez deux enfants. L’âge de début des crises a été variable : Entre 1 à 8 ans avec un pic à 3 ans. Trente-huit (38) enfants (80,9%) ont présenté des crises rolandiques typiques. Les crises survenaient pendant le sommeil ou au réveil dans 74,5% des cas. Le Valproate de sodium a été utilisée dans 70,3% des cas. Sept (7) enfants avaient des difficultés scolaires. Un (1) enfant avait développé une hyperactivité et des troubles mnésiques. L’arrêt des crises a été noté chez 36 enfants (85,8%), tandis que les crises persistaient chez deux (2) enfants.

Conclusion : Malgré toutes les études réalisées, l’épilepsie à pointes centro-temporales reste un sujet de recherche actuelle accrue en matière d’étude de son origine génétique, du challenge que pose sa bénignité vu son association à des déficits cognitifs.

Fichiers supplémentaires

Publié-e

03-05-2024

Numéro

Rubrique

Articles Originaux