Epilepsie du sujet âgé : expérience du service de Neurologie du CHU Gabriel Touré de Bamako, Mali

Auteurs-es

  • Y. MAIGA Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • M. Daou Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • C. Kuate Service de Neurologie, Hôpital Laquintinie de Douala / Département de Médecine Interne et spécialités, Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales, Université de Yaoundé 1.
  • B. Kamaté Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • M. Sissoko Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • S. Diakite Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • I. Sidibé Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • A. Coulibaly Service de Neurologie CHU Gabriel Touré, BP 267, Bamako, Mali
  • H. Bah Service de Cardiologie, CHU Gabriel Toure BP 267, Bamako, Mali
  • I. Minta Service de Cardiologie, CHU Gabriel Toure BP 267, Bamako, Mali
  • MY MAIGA Département de médecine, CHU Gabriel Touré BP 267, Bamako, Mali.
  • HA Traoré Service de Médecine interne CHU Point G, Bamako, Mali.

Mots-clés :

Epilepsie-Sujet âgé-Epidémiologie-Epilepsie vasculaire-Mali.

Résumé

Introduction : La prévalence élevée de l’épilepsie chez le sujet âgé est bien documentée. L’épilepsie chez la personne âgée reste très peu rapportée dans notre contexte. Ce travail a pour objectif de déterminer les caractéristiques épidémiologiques et cliniques de cette pathologie chez le sujet âgé.

Patients et Méthodes : Il s’agissait d’une étude prospective réalisée sur une période d’un an dans le service de Neurologie du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Gabriel Touré au Mali. Ont été éligibles, tous les sujets âgés de 50 ans ou plus qui ont présenté au moins deux crises épileptiques documentées, constatées et rapportées par le patient et /ou son entourage. Pour le diagnostic de la crise, nous avons utilisé le questionnaire validé de L’Institut de Neurologie et Epidémiologie Tropicale de Limoges.

Résultats : Durant la période d’étude, 1753 patients ont été admis dans le service de Neurologie du CHU Gabriel Touré ; 39 cas d’épilepsie du sujet âgé ont été diagnostiqués, soit 2,2% des malades dans le service. L’âge moyen était de 63 ans avec des extrêmes de 50 à 84 ans. Les crises partielles étaient les plus représentées, soit 69,2% des cas. Une épilepsie symptomatique a été retrouvée chez 82,1% des patients ; 18% des patients n’avaient pas d’étiologie bien déterminée. Les étiologies étaient dominées par les causes vasculaires, soit 64,1% (25) des cas. Un traitement a été mis en route chez tous nos patients avec un succès après 6 mois. Le Valproate de sodium (VPA) a été la molécule la plus prescrite en première intention soit 51,3% (20) des patients, suivi de la Carbamazépine (41%).

Conclusion : Au vu de la poly pathologie, l’épilepsie du sujet âgé nécessite une prise en charge pluridisciplinaire.

Téléchargements

Numéro

Rubrique

Articles Originaux